Item 1 of 4

Archive
6 min
France, 1992

Production : Jennifer Burford

Programmé par Patrick Barrès



Résumé


Quelques actions filmées lors d’une rencontre avec Robert Breer en février 1992. Robert Breer manipule quelques Mutoscopes, l’un des premiers dispositifs cinématographiques. Il feuillette une série de cartes de son film actuel Sparkill Ave !. Une sculpture en forme de dôme se déplace lentement.

L'avis de Tënk


Chez Robert Breer est un film documentaire de Jennifer L. Burford, enseignante, chercheuse et cinéaste expérimentale. Il a été réalisé en 1992, lors d’une rencontre avec l’artiste dans son atelier. S’y enchaînent sans logique apparente, au plus près du parcours d’exploration de l’atelier et de la touche expérimentale du cinéaste, des séquences de mise en bloc puis de feuilletages de cartes dessinées, des manipulations au banc-titre, des tours de manivelle de mutoscopes (associés à la création du film Sparkill Ave !), une séquence d’écriture à la table de travail et la démonstration du fonctionnement d’une sculpture Float.

 

Cette œuvre donne à voir le travail de recherche de Breer sur les formes de mouvement. Un travail engagé avec des matériaux bruts et des ressources archaïques, notamment réalisé avec des appareils précinématographiques. Burford cadre le tout en gros plan, soulignant par le fait même le geste de l’opérateur. Elle focalise ainsi sur le chantier de création, la production des rythmes visuels, des saccades et des clignotements. Elle nous fait complices de la scène, de la fabrique d’une « animation spectacle ».

 

 

Patrick Barrès
Professeur à l'Université Toulouse Jean-Jaurès

 

Pour aller plus loin: Visionnez A Man and His Dog Out For Air de Robert Breer

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4