Item 1 of 4

14 jours
76 min
Québec, 2019

Production : Les Films de l'Autre, Claude Demers



Résumé


Une femme, ma mère raconte l’histoire d’une femme qui ne voulait pas avoir d’enfant. Cette femme, c’est la mère du cinéaste Claude Demers qui part à sa recherche. Une oeuvre poétique aux frontières du documentaire et de l’imaginaire portée par l’urgence d’exorciser le passé pour mieux embrasser l’avenir.

L'avis de Tënk


D’une bienveillance désarmante, Une femme, ma mère aborde avec amour et tendresse la relation entre le cinéaste et la femme qui l’a mis au monde, mais qui ne voulait pourtant pas d’enfant. C’est sur un texte adressé à sa mère biologique, fruit d’une réflexion longuement mûrie par Claude Demers, que repose la trame narrative de cette œuvre cinématographique inclassable.

Alors que la voix du cinéaste nous porte à travers le récit de sa quête pour comprendre cette femme qui l’a placé en adoption à sa naissance, les images d’archives habilement mariées à celles tournées par le réalisateur préservent un équilibre nébuleux entre la réalité et la fiction. Les images d’archives illustrent non seulement le contexte dans lequel se sont déroulés les événements, mais aussi - et surtout - les émotions qu’inspire cette histoire. C’est là que réside la force du montage réalisé par Natalie Lamoureux, pour lequel elle a reçu le Prix Écrans canadiens du meilleur montage dans un long métrage documentaire en 2021.

Soigneusement choisies et mises en dialogue avec la narration ou invitées à s’exprimer seules, les images parviennent à mettre une multitude de visages sur cette réalité vécue par tant de femmes québécoises demeurées silencieuses. Cette sensibilité dans le travail de montage permet de personnifier les femmes qui ont dû faire ce choix déchirant et donne une voix à ceux et celles qui se sont posé ou se posent toujours la question de leurs origines. Réalisé avec finesse, le remploi des images d’archives réussit ainsi à inscrire cette histoire intime dans la mémoire collective tout en rendant un vibrant hommage au cinéma québécois.

 

 

 

Anne Gabrielle Lebrun Harpin
Membre des Monteurs à l'affiche
et du labdoc
 

 

Présenté en collaboration avec



et


 

 

 

 

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4