Item 1 of 4

40 jours
113 min
Canada, 2019

Production : Kingulliit Productions, Isuma Distribution International
Inuktitut, Anglais
Anglais, Français

Meilleur film canadien · Festival international du film de Vancouver 2019

Les films de Zacharias Kunuk



Résumé


Kapuivik, nord de l’île de Baffin, 1961. La bande nomade inuit de Noah Piugattuk vit et chasse en traîneau à chiens, tout comme ses ancêtres l’ont fait lorsqu’il est né en 1900. Lorsque l’homme blanc connu sous le nom de Boss arrive dans le camp, ce qui semble être une rencontre impromptue dévoile un plan qui changera leur vie pour toujours.

L'avis de Tënk


Oui, il nous arrive parfois de mettre de l’avant un film de fiction sur la plateforme, tant que celui-ci se rapporte à des personnages, des situations ou des thèmes, qui eux, demeurent bien réels. Dans le cas présent, adapté d’un fait vécu, rien ne pourrait être plus vrai. Noah Piuggatuk est né en 1900 et a vécu jusqu'à l'âge de 96 ans.

Réalisé par Zacharias Kunuk, prolifique cinéaste inuit et véritable pionnier en matière de cinéma autochtone au Canada, ce long-métrage nous ramène 60 ans en arrière et met en scène une simple rencontre aux conséquences catastrophiques sur le peuple inuit. Alors qu’un représentant du gouvernement canadien se présente et tend la main à ses interlocuteurs, la caméra, arborant une grande agilité qui est non sans rappeler l’héritage documentaire de Kunuk, gravite autour de ce que deviendra le ground zero de l’indépendance inuit, du moins, celle des peuples d’Igloolik; un véritable big bang qui changera la vie de ce peuple nomade à tout jamais.

 

 

Jason Todd
Directeur artistique
Tënk

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4