POURQUOI TËNK


Tënk est né de l’irrésistible désir de partager notre passion pour le documentaire d’auteur.

L’ambition de Tënk est simple : vous faire (enfin !) découvrir ou redécouvrir des documentaires exceptionnels qui ont du mal à rejoindre leur public, faute de diffusion en dehors des festivals, des écoles ou des cercles d’initiés. Films de festivals, films rares, grands classiques, création contemporaine, internationale, indépendante, tous les documentaires que vous avez toujours voulu voir sans jamais savoir où les trouver… sont ou seront sur Tënk !

Les films que nous aimons font figure d’exception dans le flot des images qui traversent nos sociétés. S’ils montrent l’existant, le "réel", ils revendiquent la subjectivité du regard, la diversité et l’infinie complexité des expériences. Le présent les habite, c’est même leur matière première, mais ils n’ont de cesse de l’inscrire dans le temps long, de le rétablir comme lendemain du passé et comme hier du lendemain. Ils nous instruisent, mais en faisant appel à notre intelligence du sensible, celle-là même que nous mobilisons face aux œuvres d’art. Ce sont des films qui nous invitent à penser.

Parce que changer le monde est une tâche bien démesurée, le documentaire d’auteur se donne celle, plus modeste, de changer notre regard sur le monde. Ces fragments de vie, d’humanité et de poésie sont autant d’actes d’apprentissage sur nous, sur nos conditions de vie, sur notre rapport aux autres. Le documentaire d’auteur fait appel à la curiosité de tous ; c’est à ce titre que nous vous invitons à prendre part à l’aventure Tënk.
 

SAISON NO. 1


Dès le départ, nous avons senti que les films que nous défendions et que nous aimions ne pouvaient subir la catégorisation des cases de programmation traditionnelles. En profitant d'un nouveau médium, il nous était possible de tout réinventer, de définir notre propre géographie ; c'est ainsi que les plages de Tënk sont apparues. Il s’agit de laisser aller les regards, d'ouvrir les limites et de permettre aux choses de s'organiser selon de nouvelles abscisses et ordonnées. Ces plages, peu à peu, ont pris leurs formes nouvelles, et au contact des programmateurs, elles se sont singularisées. Chaque équipe s'est approprié son espace et a fait de sa "case" une "plage" à part.

Cette saison de Tënk prend donc les couleurs des individus qui l’occupent. Et une idée centrale relie tous ces regards : la diversité. Diversité des points de vue, des origines, des genres, des visions. Les paysages révèlent de toutes nouvelles formes, textures, espaces, selon qu’on les observe d’en haut, d’en bas, des mains ou des yeux. C’est pour vous convier à cette multiplicité des points de vue que nous vous offrons ces films qui s’éloignent définitivement des normes. Ainsi, les propositions débordent tous les cadres et offrent un précieux accès à des oeuvres dont la durée, l'origine ou la forme n’affectent en aucun cas la pertinence et la contemporanéité !

Il y a autant de spectateurs que de façon de recevoir ou de créer un film. Les plages de Tënk sont des espaces de rencontre, au croisement des regards et des façons de penser le monde. Les films se croisent, s'entremêlent, les formes se répondent. Tënk est en mouvement, ça vibre et ça bouge et c'est là, dans cette oscillation permanente, à la confluence de tous les regards, que se tient pour nous l'image la plus juste et la plus vivante de notre monde.