Item 1 of 4

Archive

7'

Haïti, Québec, 2017

Production : Cégep de Saint-Laurent, Ciné Institute

Programmé par Laurent Maurice Lafontant

Créole haïtien

Français, Anglais


Société



Résumé


Malgré les efforts des colonisateurs et des hégémonistes pour éradiquer le vaudou d’Haïti, la religion persiste, à contre-courant de la discrimination qui existe dans le pays. Mambo fait le portrait de Fanise, une prêtresse vaudou, qui nous éclaire sur les secrets de cette religion à la nature inclusive. Film réalisé dans le cadre de l’échange international étudiant entre le département de cinéma et communication du cégep de Saint-Laurent et le Ciné Institute de Jacmel en Haïti.

L'avis de Tënk


Présenté en février 2019 dans le cadre de la 11e édition de Massimadi, festival des films et des arts LGBTQ+ afro, le documentaire Mambo faisait partie d’une série de courts métrages. Pour le festival, il était incontournable de le présenter. Non seulement le film regroupe les composantes LGBT et afro, mais ce film parle d’une réalité haïtienne, un fait rare, et encore plus spécifiquement du vaudou.
Alors que les religions chrétiennes en Haïti sont souvent utilisées pour prôner un discours d’intolérance - ou de haine vis-à-vis la communauté LGBT - ce documentaire montre comment le vaudou, une spiritualité très présente dans la culture et l’histoire haïtiennes, intègre les personnes LGBT en son sein. Ce documentaire démystifie à la fois le vaudou, souvent diabolisé, et montre comment une religion non occidentale, importée de l’Afrique de l’Ouest par les anciens esclaves, peut être plus ouverte sur les questions LGBT.
En Haïti, on se sert de la Bible pour dire que l’homosexualité ne fait pas partie de la culture du pays. Avec un film comme Mambo, on peut arguer qu’en fin de compte, c’est plutôt l’homophobie telle qu’elle est véhiculée en Haïti qui serait une importation occidentale.

Laurent Maurice Lafontant
Président de la Fondation Massimadi

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4