Item 1 of 4

42 jours
45 min
France, 2012

Production : GREC

Programmé par Terence Chotard

Dari
Anglais, Français

Société



Résumé


C’est une histoire d’amitié. Sobhan et Hamid. Deux jeunes Afghans. Le voyage depuis l’Afghanistan jusqu’à Paris les a réunis. C’est là, autour d’un feu de fortune allumé au bord d’un canal, qu’ils se sont retrouvés. La nuit remue montre ce qui se passe parfois la nuit tombée au cœur de nos villes. Un film sur les passagers de la nuit en Europe, sur une jeunesse afghane qui se vit dans l’exil et qui, clandestinement, écrit son histoire. Avec des actes, des mots et des téléphones portables.

L'avis de Tënk


« Ici, les minutes valent de l’or. »

D’abord les rejoindre, discrets pensionnaires d’une nuit aveugle aux abords d’un Paris invisible et inhospitalier. Sobhan et Hamid, coincés entre les rives d’un fleuve sombre et d’une ville fantasmatique, nous content le périple vécu depuis leur exil des montagnes d’Afghanistan. 

Là, près du feu, la parole se délie peu à peu; et le récit, collectif et intime, peut naître. Presque une mythologie. Traversée d’inquiétudes et de craintes, de regards terrifiés et résilients, leur conversation étonne pourtant par sa douceur et sa voie implicite. 

Des archives de « voyage » filmées par les protagonistes aux trajets retranscrits à la craie sur le bitume, le cinéaste capte les flux incessants qui habitent les personnages sans montrer ni appesantir. Il suggère, distille, transmet les silences et les non-dits comme une ponctuation limpide au cœur d’un récit ample et sans promesse.

Au bout de la nuit, ce court (grand) film érige ainsi une expérience précieuse de perception de l’altérité et libère un authentique territoire d’écoute en marge du discours médiatique.

 

Terence Chotard
Cinéaste

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4