Item 1 of 4

11 jours

99 min

Israël, France, 2015

Production : Comino Films, Idéale Audience

Hébreu, Anglais, Français

Français, Anglais


Société



Résumé


Hotline for Refugees and Migrants, une petite ONG basée à Tel Aviv, travaille 24 heures sur 24. Les activistes, pour la plupart des femmes, veillent aux droits des personnes sans papiers, leur donnent des conseils juridiques, traitent avec la bureaucratie gouvernementale et promeuvent des campagnes publiques pour leur cause. La caméra nous propulse au cœur de l’action. L’organisation doit lutter à la fois contre la montée de la xénophobie dans l’opinion publique et contre la législation, qui considère tout franchissement illégal de la frontière comme un délit.

L'avis de Tënk


En 1951, Israël a officiellement signé la Convention relative au statut des réfugiés, dont le principe fondamental est leur sécurité et leur protection . Elle stipule qu'une personne réfugiée ne doit pas être renvoyée dans un pays où sa vie ou sa liberté sont sérieusement menacées. Aujourd'hui, ces traités ne sont pas respectés en Israël. Les réfugié.e.s sont expulsé.e.s et ne bénéficient pas des droits de la personne fondamentaux tels que l'assurance maladie et le droit légal de travailler. Hotline est un récit poignant qui nous montre à quoi ressemble la bureaucratie entourant leur combat. Le film nous permet d'assister aux épreuves quotidiennes des réfugié.e.s d'Érythrée, de Guinée, du Soudan et d'autres pays, qui ont traversé le désert égyptien pour entrer en Israël et qui une fois détenu.e.s, risquent d'être expulsé.e.s. La caméra est sincère et le montage des scènes nous permet d'assister en profondeur aux délibérations des représentant.e.s du gouvernement. Autorisée à assister aux activités d'une ONG qui sert de ligne d'assistance aux réfugié.e.s, la réalisatrice tente de faire le peu qu'elle peut pour rendre leur combat supportable. Il n'y a pas de camouflage, pas de maquillage. C'est réel et c'est douloureux. Quiconque regarde ce film ne restera pas indifférent face à la cruauté qui se cache derrière la bureaucratie et le système judiciaire des gouvernements occidentaux, tout particulièrement le gouvernement d'un peuple avec une histoire comme celle de l'État d'Israël. En tant qu'ancienne Israélienne, je me permets de l'affirmer.  

 

Danae Elon
Cinéaste

 

 

 

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4