Item 1 of 4

Disponible en location
7 min
Canada, Cuba, 2019

Production : Mike Hoolboom
Anglais
English, Français

Portraits-robots



Résumé


Cette œuvre a été tournée à l’école internationale de cinéma de Cuba (EICTV) au début de la saison des pluies. Il s’agit d’un nouveau regard sur les corps de la première génération de robots d’intelligence artificielle capables d’une gamme complète d’émotions. Révolte et résistance électroniques. Des messages secrets encodés dans des fragments de journaux de robot fournissent des avenirs potentiels pour les sociétés post‑humaines.

L'avis de Tënk


Instructions for Robots plonge dans le futur proche inexploré de l'intelligence émotionnelle artificielle, entrelaçant l'intensité captivante de la nostalgie avec la précision froide et confrontante de l'IA. En tant que chercheur tentant de comprendre l'interaction intelligente, à l'intersection des intelligences humaine et machine, je trouve que la présentation de Hoolboom d'une société future parsemée de robots dotés d'émotions est fascinante, troublante et prometteuse. Cette vision reflète honnêtement à la fois notre anxiété et nos espoirs collectifs en matière d'intelligence artificielle.

Hoolboom utilise la mémoire cinématographique comme une forme puissante de narration. Fragmentaire et émotive, elle crée une ère future regorgeant d'IA émotionnelles et confronte les spectateur·trice·s en provoquant leur empathie à l’égard du narrateur mécanique. L'incohérence des souvenirs souligne la nature volatile de la mémoire humaine transposée en souvenirs numériques.

Enfin, l'œuvre explore des codes cachés, invisibles, mais subliminalement transformateurs. Que nous les comprenions ou non, ces messages codés façonnent nos perceptions de la relation entre les humains et les machines et entre notre moi actuel et notre moi passé ou futur. Peut-être nous orientent-ils vers une coexistence discrètement en train de se mettre en place?

Quelle que soit la transformation, le film nous rappelle que notre engagement vis-à-vis de l'IA doit être réfléchi, exploratoire et éthiquement éclairé. Que devrions-nous souhaiter ? Selon moi, il serait plus fructueux de créer une alliance symbiotique dans laquelle nous prospérons en apprenant avec et aux côtés de ces système, plutôt que de les contraindre à imiter les comportements humains défectueux ou de les restreindre via des contraintes ne servant qu'à opérer notre contrôle.


 

Dr. Kory Mathewson
Chercheur et docteur en intelligence artificielle

Item 1 of 4

Item 1 of 4