Item 1 of 4

Archive

90 min

Canada, 1997

Production : ONF / NFB

Arabe, Français, Anglais


Meilleur documentaire 1999 - Arab Screen Independent Film Festival, Royaume-Uni


Portrait



Résumé


Comment fait-on pour s’entendre lorsqu’on a tout pour s’entre-déchirer? Ce long métrage documentaire tente de répondre à cette question à travers l’amitié de quatre Égyptiennes qui ont fait des choix religieux aux antipodes. Or ces quatre amies refusent de diaboliser l’autre et de coexister dans le mépris; elles s’écoutent et se contrecarrent, sans jamais rompre le lien qui les unit. Et elles en rient.

L'avis de Tënk


Née au Caire, en Égypte, la cinéaste Tahani Rached arrive à l’ONF au début des années 1980. Elle y travaillera pendant plus de 20 ans, y réalisant 11 films. Elle tourne aussi bien à l’étranger qu’au Québec, désireuse de faire connaître les problèmes des pays en voie de développement (guerres au Liban et en Palestine, dictature politique en Haïti), ainsi que les enjeux sociaux au Québec (racisme, exclusion, pauvreté, sida, système de santé). Ce long métrage documentaire est l’occasion pour la cinéaste de retourner dans son pays d’origine. Elle donne la parole à quatre femmes de confession musulmane et chrétienne ou sans religion, engagées dans les luttes sociales de leur pays. Il en résulte un plaidoyer pour la tolérance, l’amitié et l’engagement social.

 

 

Marc St-Pierre
Conservateur de collection, ONF

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4