Item 1 of 4

47 jours
27 min
Québec, 1963

Production : ONF / NFB
Français, Anglais

Portrait



Résumé


Dans ce court métrage documentaire, la cinéaste Anne Claire Poirier tourne sa caméra vers le célèbre comédien Christopher Plummer à l’occasion du Festival de Stratford, en Ontario, et capte sa transformation en Cyrano de Bergerac.

L'avis de Tënk


La petite ville de Stratford, dans le sud de l’Ontario, a été nommée d’après la ville anglaise Stratford-upon-Avon, qui a vu naître William Shakespeare. En 1952, alors que la ville est en plein déclin économique, un journaliste local du nom de Tom Patterson y fonde le Stratford Shakespearean Festival, convaincu que la bien nommée se devait d’accueillir des représentations théâtrales. Devenu depuis la plus grande manifestation du genre au Canada, le Stratford Festival présente des pièces d’avril à octobre, produisant toujours le répertoire inépuisable shakespearien, ainsi que du théâtre classique et contemporain.

Cette incursion d’Anne Claire Poirier en 1963 a donc lieu 10 ans après la fondation du festival. Faisant s’enchevêtrer à l’image le quotidien estival de la petite ville provinciale et les gestes de préparation des acteurs, Poirier souligne la transformation quasi magique qui fait basculer le trivial du quotidien au sacré du théâtre. « Combien de minutes de jour, M. Langham [le metteur en scène], pour que soit possible une seule minute de nuit. » répète-t-elle. Tout en nous donnant à voir le sanctuaire que sont les loges avant une représentation, le film souligne que ce qu’il nous montre, ce n’est pas le spectacle lui-même, mais bien sa création. C’est-à-dire qu’il cherche à capturer sur pellicule le moment de bascule, le passage d’un monde à l’autre, point extrêmement ténu, invisible, qui est ici concrétisé par la transformation du corps. Poirier y livre une réflexion sur l’enchantement et le sortilège du jeu, qui brouille les identités au jeu des représentations. Qui a-t-elle rencontré à Stratford? Des acteur.trice.s ou des ombres venues du passé pour nous révéler leurs secrets?
 

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4