Item 1 of 4

Archive
52 min
France, 1974

Production : Bruno Muel Production, Iskra
Français
Anglais

Luttes



Résumé


Une descente aux enfers. La chaîne chez Peugeot. Son direct et image simple, assourdissante image. C’est là l’essentiel de l’empire Peugeot : l’exploitation à outrance du travail humain; et en dehors, cela continue. Ville, magasins, supermarchés, bus, distractions, vacances, logement, la ville elle-même : horizon Peugeot. On parcourt le circuit, tout est ramené à la famille Peugeot.

L'avis de Tënk


Se replonger dans l’aventure des groupes Medvedkine est une affaire de cinéma, certes, mais surtout de luttes. C’est se rappeler que le cinéma est un mécanisme d’émancipation. Bruno Muel (disparu il y a peu), l’un des fondateurs des groupes, faisait partie de ces réalisateurs dits « militants ». Pour lui, fabriquer des films se situait au même plan que manifester, hurler, écrire, aimer. C’est ce qui est au travail dans l’un des derniers films de l’aventure Medvedkine. Il donne aux ouvriers et aux ouvrières Peugeot de la ville-usine de Sochaux la possibilité de raconter des histoires qui en forment une autre, collective, faite de souffrances et de combats. Le rouleau compresseur de la chaîne d’assemblage compose ici un personnage autonome. Il travaille les corps et les espoirs, fort malmenés. Mais ne nous y trompons pas : film militant, Avec le sang des autres l’est, profondément. Mais il se distingue par sa force de narration, sa puissance formelle, cette façon de filmer les visages et de restituer les bruits parasites du travail à la chaîne. Une création sonore en soi. 

 

 

Benoît Hické
Programmateur et enseignant

 

 

Item 1 of 4

Item 1 of 4