Item 1 of 4

39 jours
92 min
Arménie, 2022

Production : Bars Media, Artbox Laisvalaikio Klubas, Gebrueder Beetz Filmproduktion
Arménien, Anglais, Turc, Kurde, Allemand
Français, Anglais

Film d'ouverture · Sommets du cinéma d'animation 2023

Les films des Sommets du cinéma d'animation



Résumé


À seulement 14 ans, Aurora a tout perdu pendant l’horreur du génocide arménien. Deux ans plus tard, grâce à la chance et à un courage extraordinaire, elle se retrouve à New York où son histoire fait sensation dans les médias. Jouant son propre rôle dans Auction of Souls, une des premières superproductions hollywoodiennes, Aurora est devenue le visage de l’une des plus grandes campagnes de charité de l’histoire des États-Unis. Grâce à un mélange d’animation, d’interviews et d’extraits rescapés de ce film muet de 1919, Aurora, l’étoile arménienne fait revivre une histoire de survie oubliée.

L'avis de Tënk


Les drames des réfugié·e·s, de plus en plus nombreux dans notre monde impitoyable, sont bouleversants. Le long métrage Aurora, l’étoile arménienne, une animation documentaire qui dépeint le destin d’une rescapée du génocide arménien, rappelle que tout le XXe siècle a été traversé par ces tragédies – et qu’elles se poursuivent au XXIe siècle… Au début du siècle dernier, alors qu’elle n’a que 14 ans, Aurora Mardiganian voit sa vie basculer quand se prépare le génocide arménien. Elle se réfugie à New York, où elle est remarquée par les médias, devenant alors une sorte de phénomène people. En 1919, elle joue son propre rôle dans Auction of Souls, qui est l’une des premières superproductions hollywoodiennes en même temps qu’un film de propagande visant à alerter la population en ce qui concerne le génocide arménien et à recueillir des fonds. Aurora finit par comprendre qu’elle est carrément exploitée. Grâce à un assemblage d’animation, de témoignages vidéo d’Aurora elle-même (filmée vers la fin de sa vie) et de séquences tirées de ce qu’il reste d’Auction of Souls, c’est-à-dire 18 minutes de film, Aurora, l’étoile arménienne rappelle l’histoire poignante et tristement oubliée d’Aurora. Ce film qui a ouvert les Sommets du cinéma d’animation de 2023 est puissant et exceptionnel, riche d’enseignements, tout en valorisant la valeur documentaire des archives.

 

Marco de Blois
Directeur artistique
Sommets du cinéma d’animation

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4