Item 1 of 4

18 jours

13 min

France, 2012

Production : Centre Pompidou, Galerie des enfants

Français

Anglais


Les films de Valérie Mréjen



Résumé


Interrogés sur le thème du langage et de son apprentissage, des enfants répondent à propos du sens de certains mots et expressions.

L'avis de Tënk


Au commencement, il n’y avait rien. Et puis, l’enfant a parlé.

 

Le miracle répété de l’apprentissage du langage. Malgré tous les progrès technologiques, l’intelligence artificielle, les machines qui pensent, ce miracle-là continue de subjuguer. Le bébé patauge dans sa réalité de bébé; il babille, il tète, il mâchouille, il geint. Et un jour, il parle. Et sa conscience unique, son théâtre intérieur, s’extériorise pour le parent, qui accède à tâtons aux ombres de la caverne de l’enfance. Avec La peau de l’ours, Mréjen nous offre l’expérience délectable de voir la mécanique un brin magique des débuts de la parole. Confusion, éclatement, imagination; que le monde serait gai si le langage des adultes ne subissait pas le polissage de l’apprentissage !

 

 

 

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4