Item 1 of 4

52 jours

53'

Québec, 1994

Production : ONF / NFB

Français, Anglais

Français, Anglais


Les films de Pierre Perrault



Résumé


Documentaire du maître du cinéma direct, où l’image, les mots et la musique se conjuguent en un extraordinaire récit poétique. Le cinéaste a planté sa caméra durant 120 jours à quelques kilomètres du pôle Nord, dans la vallée laineuse de la terre d’Ellesmere. Patiemment, il a attendu l’affrontement inévitable entre deux rivaux en quête d’un même territoire : deux bœufs musqués qui entreront finalement en lutte à la tombée du jour. Ils rugissent, chargent, emmêlent leurs cornes, se repoussent et chargent de nouveau. Jusqu’à ce que le vainqueur prenne calmement possession de son troupeau.

L'avis de Tënk


Il est ironique que le dernier film de Pierre Perrault soit sans personnage parlant autre que le narrateur. Lui qui a donné la parole aux gens, à un peuple du Québec qui s’est révélé au fil de ses courts et longs métrages avec tant de sincérité, de spontanéité, dans ses rêves et velléités. Cornouailles est d’une tout autre facture, mais s’intéresse toujours, de façon métaphorique cette fois, au territoire et à ses occupants. Au-delà des images merveilleuses de Gosselin et Leclerc, de l’unique et radieuse écriture de Perrault narrée par nul autre que Michel Garneau, il est question d’occupation et de reddition, de conquête, de victoire, de défaite et de longévité, voire d’éternité. Faut-il guerroyer pour être maître chez soi, faut-il être le plus fier… ou le plus fort?

 

 

Mathieu Perrault
Fils de Pierre Perrault

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4