Item 1 of 4

Archive

63'

Québec, 2015

Production : Jean-François Lesage

Programmé par Gabrielle Ouimet

Français, Anglais

Anglais, Français


Grand prix de la compétition nationale longs métrages - RIDM 2015


Les films de Jean-François Lesage



Résumé


À Montréal, l’été, tout le monde est amoureux (sauf toi). Sur la montagne, après la fermeture du parc, les couples s’étendent dans l’herbe et, dans les pique-niques tardifs, les corps se rapprochent, les regards changent. Tu passes d’un groupe à l’autre, d’un couple naissant à un autre, sans jamais parvenir à goûter à cette fébrilité, sans jamais l’étreindre. Alors que tu cherches à partager cet émerveillement, il te glisse entre les doigts, te condamnant à demeurer témoin, presque jaloux, simple voyeur. Tu n’es pas invité à la fête.

L'avis de Tënk


Un film qui ensorcèle. Doux, fugace, mais ô combien authentique. La nuit, des gens, le Mont-Royal. Une série d’envolées verbale dont les cris, les rires, les douces paroles s’élèvent hors du silence de la nature qui tait tous les autres sons, ceux de la ville. On ne sait plus le Montréal environnant qui cercle la montagne. Il s’estompe derrière les mots qui eux s’élèvent, aspirés par les flammes d’un feu de camp, conduits comme la sève vers le haut des arbres, arrosés par la rosée d’un soir. Ces mots qui viennent du fond du cœur, éveillés par l’engouement d’une soirée alcoolisée qui donne envie de dépouiller l’amour de tous ses mystères pour enfin en saisir la forme. Peut-être vous sentirez-vous comme moi en visionnant ce film; tiraillée entre l’envie de me joindre aux conversations capturées sur le vif, l’envie de prendre part à cette multitude de pensées-trouvailles, et le bonheur de me recaler dans mon voyeurisme de spectatrice devant l’écran, comme engourdie par un état méditatif en phase avec la douce succession d’images nocturnes aux couleurs qui fascinent, en phase avec la finesse des morceaux disparates d’une fresque qu’il faut nous-mêmes replacer en casse-tête. Un film qui rappelle l’onirisme des nuits d’été.


Gabrielle Ouimet
Directrice artistique de Tënk

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4