Item 1 of 4

Archive

81'

Québec, 2011

Production : ONF / NFB

Programmé par Michael Dumouchel

Français


Intime



Résumé


Paule Baillargeon a 37 ans, 11 ans, 65 ans… Dans ce long métrage documentaire composé de fragments, elle se raconte. C’est l’histoire d’une femme, d’une cinéaste, d’une mère, d’une féministe, d’une artiste. D’une comédienne aussi, qui livre la narration de ce texte puissant qui berce et secoue à la fois. Ce sont des images fortes, les siennes, filmées, dessinées, animées, qui dressent le portrait d’une vie sauvage, rebelle et douce à la fois. Autobiographie que ces Trente tableaux? Plutôt un conte authentique, imprévisible et unique comme le sont toutes les vies.

L'avis de Tënk


« J’ai 64 ans et je me souviens. » Ainsi s’amorce cet autoportrait de Paule Baillargeon, l’une des personnalités les plus fortes de notre cinématographie nationale. Touche-à-tout, d’une furieuse créativité autant devant que derrière la caméra, elle nous prend la main et nous engage avec elle sur le chemin sinueux de la mémoire. Toute linéarité est d’ailleurs laissée au vestiaire pour nous garder au plus près de ses réminiscences. L’exercice est lumineux d’humilité, de lucidité aussi, et mené avec tant de doigté que l’intime et le collectif, à travers ses trente tableaux, s’entremêlent pour ne former qu’un seul grand récit où la colère et l’indignation dansent avec les plus doux sourires. L’expérience n’est rien de moins que totale. Bref : de son enfance en Abitibi à sa vieillesse, en passant par la place de la femme dans notre société et l’expérience de la maternité, Paule nous envoûte, la magie de ses dessins à l’appui, et ce serait bien dommage de s’en passer.

Michael Dumouchel
Éditions Herbes Rouges

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4