Item 1 of 4

Archive

52'

Québec, 1999

Production : Multi-monde

Programmé par Deann Louise C. Nardo

Anglais, Français, Tagalog

Français, Anglais


Intime



Résumé


Chaque année, des milliers de travailleuses migrantes, majoritairement philippines, entrent au Canada en tant qu’employées de maison. Laissant derrière elles conjoints et enfants, elles travaillent dans l’isolement pendant des années et envoient presque tous leurs gains dans leur pays d’origine dans l’espoir qu’un jour, leurs familles puissent les rejoindre. Quand les étrangers se réunissent pose un regard sur ce qui se produit après des années de séparation et de sacrifices. Devenu.e.s de véritables étrangers et étrangères, les membres de ces familles doivent entreprendre la difficile reconstruction des liens affectifs tout en s’adaptant à un milieu qui est souvent peu accueillant. Au sein de la communauté philippine du Canada, plusieurs groupes et organismes militent activement en faveur des droits et du bien-être des travailleuses et travailleurs migrant.e.s. Tourné à Toronto, à Montréal et aux Philippines, ce portrait sincère et touchant présente trois familles sur la voie de la guérison.

L'avis de Tënk


Quand les étrangers se réunissent se penche sur l’expérience émotive de trois familles, montrant le véritable coût de la migration sur leurs relations. En regardant ce film, j'ai été frappée par les parallèles que j'ai vécus, ma mère étant une OFW (Overseas Filipino Worker), prenant soin d'autres enfants à l'étranger tandis que mes grands-parents s'occupaient de moi à la maison. L’impact que cela a eu sur notre relation a été énorme, et des décennies après, nous essayons toujours de guérir. Les histoires de séparation familiale sont la grande histoire d’exploitation qui affectent la vie des individus : les humains en tant que marchandises exportables, la déshumanisation, les luttes de classe et les résultats continus de la colonisation. En tant que membre d'un groupe communautaire collectant des histoires de migration de 1991 à 2022, il est frappant de voir à quel point ces histoires ressemblent encore à celles recueillies aujourd'hui. Le narratif semble se répéter de génération en génération, mais avec des individus différents. Bien que certaines politiques aient changé progressivement, les dommages systémiques de la migration de main-d'œuvre restent profonds et actuels. Pourtant, à l'antipode, de nombreuses personnes et organisations se battent activement pour les droits des migrant.e.s, dont la plupart sont les migrant.e.s mêmes, reconstruisant, réimaginant et revendiquant leurs propres histoires.

 

 

Deann Louise C. Nardo
L'une des organisatrices de Pulso ng Bayan

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4