Item 1 of 4

Disponible en location
17 min
France, 1991

Production : Les Films d'Ici
Français

Humour



Résumé


Les « oursins » en question, ce sont les terrils, ces vastes monticules formés par les déchets d’anciennes mines. La « cabale », c’est Moullet lui-même qui la lance, considérant le mépris dans lequel on tient ces montagnes de déchets retirés du sous-sol par des générations de mineurs. Il en entreprend l’ascension, la recension et l’éloge, nous amenant - avec rigueur et humour - à les aimer.

L'avis de Tënk


Le documentaire est pour Moullet le moyen de questionner radicalement et obsessionnellement nos actions les plus simples : aimer (Anatomie d’un rapport), manger (Genèse d’un repas), marcher (La cabale des oursins), nager (Ma première brasse), prendre le métro (Barres), visiter (Foix). Il nous fait rire en se mettant dans tous ces états (amant, mangeur, marcheur, nageur, voyageur, touriste), en donnant de sa voix, de sa personne pour désosser les évidences, explorer les lieux communs, arpenter les territoires oubliés. Dans La cabale des oursins, Moullet sait à la fois être le plus terre à terre et prendre le plus de hauteur, littéralement, en grimpant en haut des terrils pour dénoncer l’indifférence qui les entoure.

 

Jacques Deschamps
Cinéaste

Item 1 of 4

Item 1 of 4