Item 1 of 4

Disponible en location
72 min
Québec, 2017

Production : Amazone Film
Français
Anglais

Histoire



Résumé


Fondé par Jeanne Mance en 1642 en même temps que la ville de Montréal, l’Hôtel-Dieu est sur le point de disparaître pour être remplacé par un nouveau centre hospitalier. Ce film nous plonge dans cet espace clos empreint d’humanité où la vie, la mort, l’amour et l’amitié se côtoient.

L'avis de Tënk


Dans notre jeune pays, l’avenir du patrimoine bâti semble dangereusement menacé faute de vision et de ressources déployées par les pouvoirs en place. Qu’adviendra-t-il de ces lieux à haute valeur historique, symbolique, architecturale et sociale si leurs histoires ne nous sont pas racontées?

Le dernier souffle fait en ce sens oeuvre de mémoire en nous offrant un fascinant voyage au coeur d’un lieu fondateur de la ville de Montréal. La cinéaste Annabel Loyola nous permet de reconnecter avec l’unicité du lieu en s’intéressant aux composantes de cette véritable institution comme elle le ferait pour un être vivant, captant l’esprit de l'Hôtel-Dieu à travers tout son corps, son ossature, son coeur, sa vitalité, sa personnalité et son histoire. Elle y filme avec beaucoup d’humanité tout ce qui grouille en lui. Au gré des saisons se révèle alors ce qui en constitue son âme. Au-delà de son architecture, ce sont les valeurs derrière le projet qui transpirent de ses murs : l’entraide, les soins, l’écoute, les complicités et les rencontres qui s’y créent et qui changent des vies. Mais aussi, l’importance accordée à l’art, à la contemplation, à la nature et à la beauté. Loyola nous offre le privilège d’être témoin de tout cela à un moment crucial de l’histoire de l’institution, nous permettant de mieux connaître le lieu pour mieux rêver son futur.

Aujourd’hui, six ans après sa fermeture, l’Hôtel-Dieu est toujours vide et sa vocation, encore incertaine. Cependant, la partie du site qui appartenait aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph est en transition, faisant office de laboratoire pour de futurs projets communautaires et artistiques soucieux de préserver les valeurs qui ont façonné ce lieu emblématique. De quoi donner espoir pour la suite et nous rappeler qu'un dernier souffle n’est souvent en fait que le début d'une renaissance.


 

Jason Burnham
Responsable éditorial de Tënk

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4