Item 1 of 4

26 jours
59 min
France, 1987

Production : Antenne 2, MK2 Films
Français

Grand entretien



Résumé


Ces conversations avec Françoise Dolto, pédiatre et psychanalyste renommée, ont été enregistrées en 1986, deux ans avant sa mort. Avec sa vision particulière de l’enfance, son humour et son don inimitable pour rendre simples les théories psychanalytiques, Dolto a contribué à changer la façon dont la société regarde les enfants.

L'avis de Tënk


Pendant plus de 20 ans, sur les ondes de Radio-Canada, l’émission Propos et confidences a permis à diverses personnalités de se raconter elles-mêmes. Entièrement concentrées sur chaque invité·e, les entrevues exploraient en profondeur des moments de leur vie et de leur carrière. Rien de particulièrement inventif ni de nouveau dans la forme, de simples portraits francs et directs. Il y a beaucoup de cette approche qu’on pourrait même considérer un peu désuète dans ces deux émissions consacrées à la brillante et révolutionnaire pédiatre et psychanalyste française Françoise Dolto. La raison en est bien simple : sans flaflas et fioritures techniques, il est impossible de se laisser distraire du sujet et, surtout, des mots prononcés. Et chez Françoise Dolto, les mots sont précis, importants, puissants, d’autant qu’ils donnent une voix à des personnes dont la parole n’est pas toujours entendue, comprise ou respectée : les enfants.

La première partie aborde principalement l’enfance complexe de Françoise Dolto, qui parle de ses propres expériences d’enfant allumée et érudite dont l’ambition et le désir de connaissance sont totalement incompris par sa mère ultra conventionnelle et percluse d’inhibitions, pour qui la petite Françoise éprouve pourtant empathie et compassion. Cette enfance troublée informe l’adulte et la médecin qu’elle deviendra, donnant une direction claire et nette à sa trajectoire personnelle et professionnelle, à laquelle la seconde partie de l’émission est consacrée. Il semble y avoir quelque chose du miracle dans les cas dont elle parle, les guérisons qu’elle a pu obtenir, mais pourtant, en l’écoutant décrire, avec cet extraordinaire don de la vulgarisation, son travail avec ses jeunes patients et leurs mamans, on comprend qu’il n’y a rien de miraculeux à l’approche psychanalytique de Françoise Dolto : c’est une simple question d’écoute, d’attention et d’observation. Et ces deux heures de rencontre avec la grande dame donnent toute la place aux trois piliers de sa pratique.

 

 

Claire Valade
Critique et programmatrice

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4