Item 1 of 4

33 jours
66 min
Belgique, 2023

Production : Les Films de la Passerelle
Français
Anglais

Genres et sexualités



Résumé


Depuis une vingtaine d’années, les scientifiques, armés d’un regard neuf et libéré, ont révélé un monde animal où sexualités, genres et familles riment avec diversité. Être queer : c’est naturel! D’une rencontre à l’autre, le film entremêle les réflexions et les émotions de deux artistes inspirés par cette nature queer et la pluralité des comportements animaliers, imagés poétiquement.

L'avis de Tënk


Partant d’un constat établi par l’écologie queer, champ d’étude qui vise à déconstruire les biais hétérosexistes qui persistent au sein de pratiques scientifiques telles que la biologie, Queerying Nature s’impose comme une excellente porte d’entrée à qui s’intéresse au sujet.

Arrimant le point de vue de biologistes et éthologues avec celui d’artistes queers, deux champs d’activités que certains pourraient qualifier d’opposés, d’antithèses presque, le film défend l’hypothèse que l’un et l’autre se nourrissent énormément.

On trouve aujourd’hui des milliers de cas d’oiseaux homosexuels, de poissons transsexuels, d’animaux non binaires et polyamoureux, mais faut-il seulement que quelqu’un se penche sur la question pour l’étudier, chose qui n’a été faite que tout récemment. Or, si l’écologie queer existe et prospère aujourd’hui, le film donne le crédit aux artistes qui sont les réelles, insoupçonnées, bougies d’allumage derrière ce mouvement désormais animé d’une empathie et d’une curiosité renouvelée envers la biodiversité animale.

 

 

 

 

Jason Todd
Directeur artistique
Tënk

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4