Item 1 of 4

Archive

10 min

Québec, 2021

Production : L'École des médias de l'UQAM

Français

Anglais


Prix du Meilleur Film Documentaire - Festival du film étudiant de Québec


Genres et sexualités



Résumé


Novembre 2001 : Charles accompagne jusqu’au bout son Martin, autre victime de l’épidémie de sida des années 1990. Vingt ans plus tard, il nous y replonge, ainsi que dans l’histoire passionnelle de leur rencontre amoureuse et de leurs premiers échanges. À travers ses mémoires, on découvre les défis actuels de Charles.

L'avis de Tënk


« Martin est décédé la journée de sa fête, à 33 ans… du sida. À partir de ce moment-là j'ai senti un grand vide, un vide qu'aucun humain pouvait combler. »
 
Dès ces lignes prononcées par le protagoniste d’Au-delà du vide, on comprend que ce que l'on va vivre va outrepasser le simple documentaire. On s'embarque dans un récit aussi poétique que philosophique sur le vide, illustré par des bribes d'images, des paroles qui restent et un silence qui existe pour être rempli de sens. Produit dans le cadre du baccalauréat en communications, (création médias - cinéma) rassemblant des étudiantes et étudiants qui se sont donné.e.s cœur et âme à la création de leur premier court métrage de calibre professionnel, Au-delà du vide est un film qui fracasse et qui embrasse simultanément.

 

 

Jean-Michel Berthiaume
Chargé de cours à l'UQAM

 

 

 

En complément, un mot du cinéaste Rafaël Beauchamp :

 

 

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4