Item 1 of 4

2 jours
10 min
États-Unis, 2004

Production : Julie Murray
Sans dialogues

Expérimental



Résumé


Une grande partie des images qui composent Orchard ont été tournées dans des ruines d’un verger clos du XIXe siècle situé dans le sud-ouest de l’Irlande. Nichés profondément dans les bois, les briques et le mortier des murs brisés de cette ruine sont devenus l’ancrage pour les racines d’arbres qui atteignent 20 pieds de hautet dont les racines épaisses s’écoulent comme des filets d’eau lents et paresseux. À d’autres endroits, elles se ramifient et serpentent dans un agencement artériel apparemment intelligent, évoquant le corps humain. Y figurent aussi des images de Central Park, de Niagara Falls, de la route principale entre Dublin et Cork et d’un petit boisé fumant. Tout cela est accompagné des murmures de la nature environnante, jusqu’à ce que vers la fin, une voix appelle une figure du passé lointain, dans une récognition liée aux rêves.

L'avis de Tënk


Julie Murray nous dévoile ses captures de textures. On y décèle la même énergie curieuse, les sens aux abois, qu’éprouverait un enfant parti à la chasse aux papillons. Pénétrer dans cet album de chasseuse sensorielle, c’est comme exposer directement ses terminaisons nerveuses aux vibrations contenues dans la matière. La promenade mêle ciel et terre et nous fait pénétrer dans les ramifications du bois, dans les racines noueuses et vivantes, dans la vie suintante qui comble chaque interstice. Le minéral, le poreux, l’humide, le tranchant, le frémissant; toutes les textures sont conviées dans cette expérience tout autant méditative que rugissante. Tendre les sens aux vivants est aussi une manière de regarder.

 

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk

Item 1 of 4

Item 1 of 4