Item 1 of 4

Disponible en location

21 min

France, 2015

Production : Spectre Productions

Programmé par Jean-Sébastien Chauvin

Anglais

Français, Anglais


Expérimental



Résumé


Black Code / Code Noir rassemble des géographies et des temporalités disparates dans une approche critique de deux évènements récents : les meurtres respectifs de Michael Brown et Kajieme Powell par des officiers de police dans le Missouri, aux États-Unis, en 2014. Empruntant une perspective archéologique pour étudier ces meurtres, le film s’intéresse au matériel audiovisuel disponible et trace une route à travers l’Histoire pour saisir les origines complexes de ces tragédies. Arguant que derrière ce présent se cache une histoire sédimentée de l’esclavage conservée par les lois du Black Code écrites pour les colonies dans l’Amérique du XVIIe siècle, le film suppose que ces codes se sont transformés en algorithmes qui guident les analyses des banques de données de la police et président aujourd’hui au contrôle nécro politique des Afro-Américains.

L'avis de Tënk


Par son montage qui tient tout autant du collage poétique que de l’agit-prop enragée, Louis Henderson met à nu une généalogie qui mène du Black Code (texte juridique règlementant le statut des esclaves) aux technologies de pointe utilisées aujourd’hui par la police dans un même geste de coercition des Noirs américains. Ou comment l’inconscient de l’esclavage continue de s’exercer en toute impunité sous des formes travesties. Le réalisateur a une façon très godardienne d’organiser les images et les sons (surimpressions, volets, textes à même l’image, goût des citations), les contextes et les époques (le son d’une époque se superposant aux images d’une autre) pour les confronter, les faire dialoguer, afin qu’apparaissent les liens secrets qui les relient et ainsi construire une communauté où passé et présent, morts et vivants, luttent pour un même idéal.

Jean-Sébastien Chauvin
Critique et cinéaste

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4