Item 1 of 4

Disponible en location

11'

Bulgarie, Québec, 2016

Production : Ralitsa Doncheva

Programmé par Benjamin R. Taylor

Bulgare

Français, Anglais


Expérimental



Résumé


Portrait impressionniste de Baba Dana, une femme bulgare de 85 ans qui a choisi de passer sa vie en montagne, loin des gens et des villes. Travaillant avec une caméra 16 mm, de la pellicule périmée, des techniques de traitement manuelles et sans commentaire ni dialogue, je cherche à créer un langage cinématographique viscéral qui reflète sa façon unique de vivre et d’être.

L'avis de Tënk


Ce film est un tableau, un album de photographies, une installation d’art, une performance, un poème, une danse. Baba Dana: une danseuse chorégraphiée par la cinéaste Ralitsa Doncheva. Une rencontre, un lieu de réunion, une balade dans le bois, une conversation sans paroles. Un voyage, une rêverie, un conte de fées illuminé, une étude sur la lumière et l'obscurité. Une biographie, une histoire inédite - une histoire de femme singulière - une méditation, une œuvre d'art sonore. La vie et le style de vie décrits de même que les matériaux qui les décrivent - c'est-à-dire Baba Dana elle-même et la pellicule périmée traitée à la main - semblent à la fois disparus et pourtant si vivants sous nos yeux : un monde perdu, mais indiscutablement un monde qui palpite comme une forêt, comme le ciel, comme une vie unique et précieuse. Par moments, j'ai eu l'impression que les images étaient extraites de la bibliothèque de ma propre imagination balkanique, un livre pour enfants secret rempli d'histoires de femmes sauvages, de sorcières et de loups, de monastères, de montagnes perdues où les oiseaux chantent à la place des moines et où les cloches d'un troupeau de moutons sonnent plus clairement que les dieux et déesses des collines. Ce film est bien des choses : un délice, un trésor, une perle rare.

 

 

Aurora Prelević
Écrivaine, créatrice de performances, cinéphile

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4