Item 1 of 4

Archive

65'

Canada, 2015

Production : Isiah Medina

Programmé par Benjamin R. Taylor

Anglais, Français


Expérimental



Résumé


Méditation personnelle sur la famille, l’amitié, la pauvreté et le cinéma, le film s’inspire du théoricien et activiste politique français Alain Badiou. Medina documente la vie de ses amis vivant dans un quartier à faible revenu de Winnipeg, entremêlant techniques d’avant-garde, expérimentations visuelles et sonores et moments d’émotivités brutes.

88:88, --:–. C’est ce qui apparaît sur les appareils électroniques lorsque le courant revient après que les factures aient finalement été payées.

L'avis de Tënk


88:88.
Les chiffres clignotent sur les appareils à la suite de la coupure de l'électricité.
88:88.
On ne peut plus payer les comptes.
88:88.
Le temps n'existe plus.
88:88.
La coupure.
88:88.
La violence. L'amour. La camaraderie. Le jeu.
88:88.
Les amis. La famille. Les amants.
88:88.
La poésie. La philosophie. Le cinéma.
88:88
Remix radical. Remontage continu.
88:88.
Vivre par l'image. Voir par la coupure.
88:88.
On ne peut plus payer les comptes.
88:88.
Les laissés-pour-compte.
88:88.
Le temps n'existe plus.
88:88.
La pauvre populace.
88:88.
Une coupure.
88:88.
La logique éternelle.
88:88.
Le cinéma. La pensée.
88:88.
Une tournure. Une coupure.
88:88.
L'horloge fait défaut.

 

 

 

Benjamin R. Taylor
Réalisateur et programmateur, VISIONS
Membre fondateur de La lumière collective

 

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4