Item 1 of 4

7 jours
40 min
France, 1996

Production : Pretty Pictures, INA - Institut National de l'Audiovisuel, Grand Canal, Libre Cours, France 2, Planète
Français, Anglais

Essai



Résumé


Par un jeu de hasards, Henri-François Imbert se retrouve en possession d’un film Super 8 resté inachevé dans une caméra offerte par son amie au retour d’un voyage à Belfast. Le film date d’une douzaine d’années et montre une famille inconnue s’amusant au bord d’une plage. Il décide de se rendre en Irlande du Nord pour retrouver ces gens et leur rendre le film.

L'avis de Tënk


Avec une force tranquille presque déconcertante, sans le moindre forçage, Sur la plage de Belfast déploie un cinéma empruntant au romanesque et même au romantisme. C’est aussi un film-enquête haletant, aussi bien par la quête – retrouver les protagonistes des images trouvées – que par l’enquête dans les images où se trouvent des indices (identifier la plage, les personnes…). On est également en présence d’un film-essai passionnant, émouvant. En moins de 40 minutes, Henri-François Imbert nous dit à peu près tout ce que peut être le documentaire (et non ce qu’il doit être) : partir de la réalité pour la reformuler avec les moyens du cinéma, filmer dans un acte de confiance sans savoir ce que l’on va découvrir, la disposition aux rencontres, formidables moteurs et carburants cinématographiques. Et au-delà de tout, sans doute : filmer est une façon de lutter contre la disparition des êtres.

Arnaud Hée
Programmateur, enseignant et critique

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4