Item 1 of 4

16 jours

26'

Canada, 1982

Production : ONF / NFB

Anglais, Français


Oscar du meilleur court métrage documentaire 1983


Environnement



Résumé


Ce court métrage documentaire est un compte-rendu filmé d’une conférence donnée en 1982 par Helen Caldicott, critique en matière de questions nucléaires et présidente de Physicians for Social Responsability aux États-Unis. Ce film donne un sérieux avertissement sur la menace des armes nucléaires et il est plus actuel que jamais, alors que se multiplient les armes de destruction massive et les cellules terroristes.

L'avis de Tënk


« Le pouvoir déchaîné de l'atome a tout changé, sauf nos modes de pensée, et nous dérivons ainsi vers une catastrophe sans précédent. »

 

C’est ce que disait Albert Einstein et c’est ce même discours qu’adresse la physicienne et militante anti-nucléaire Helen Caldicott à des enfants de l’ère atomique, lors d'une conférence prononcée en 1982. Entrecoupé d’images d’archives; de champignons nucléaires, d’images crues et choquantes de populations brûlées par des radiations, son discours est sans ménagement, profondément alarmiste, affectif, féminin de ce qu’elle en dira, sur un ton sensationnaliste qui reflète les craintes de l’époque aux prises avec une nucléoanxiété répandue. Des exercices étaient mis en place à l’école pour se préparer à réagir à une attaque nucléaire: se cacher sous les pupitres, enfiler des masques à gaz et se couvrir la tête d'une feuille de papier.

 

À l’écouter, on se demande comment c’est possible que l’humanité soit toujours de ce monde aux vues de ces risques grandissants de « surextermination ».

 

Un court métrage sur les actions militantes proposées par une fervente activiste et scientifique de renom qui se donne comme mandat d’ouvrir les yeux aux gouvernements et à ses collègues.

 

Elle fonde le parti des femmes pour la survie, elle qui est d’avis que les femmes sont plus sensibles, plus émotives face à ce type d’enjeu, donc plus portées vers l’action collective.

 

Aujourd’hui plus que jamais, Caldicott ne cesse ses mises en garde et reste quotidiennement active sur le blogue qui porte son nom.

 

Gabrielle Ouimet
Directrice artistique de Tënk

 

 

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4