Item 1 of 4

Disponible en location

74'

Québec, 2012

Production : Fauve Film

Programmé par Khoa Lê, Nadine Gomez

Arménien

Français, Anglais


Environnement



Résumé


Road trip poétique à travers le Caucase du Sud, Figure d’Armen nous plonge en plein coeur d’une région fière de son histoire riche et ancienne. Au gré des rencontres, la cinéaste explore la vie quotidienne des populations arméniennes tant à la campagne que dans les territoires limitrophes. Témoignages personnels et contes intimistes nous permettent de comprendre à quel point leur monde a changé depuis la chute de l’Union soviétique en 1991. Dans la foulée d’une guerre destructrice entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et d’un tremblement de terre dévastateur en 1988, nous découvrons la réalité d’un peuple en quête de sa renaissance nationale.

L'avis de Tënk


Figure d’Armen est une exploration intime et infiniment respectueuse du territoire arménien. Le film nous aide à mieux saisir ce qui déchire aujourd’hui le Haut-Karabagh en proie à une guerre terrible qui ajoute à la blessure historique de tout un peuple. Il le fait en donnant un visage et une voix à un conflit qui sévit loin là-bas, dans les majestueuses montagnes du Caucase, au cœur de notre monde. En suivant les chemins qui dessinent ce territoire fragmenté qu’est l’Arménie moderne, Marlene Edoyan signe une œuvre sensible et aérée. Le vent qui balaie les montagnes, les champs labourés, les petits villages vieux de mille ans, et tout cet espace offert par l’image et le cadre aux paysages, à chaque personne, à chaque famille rencontrée. Si l’exil fait partie du récit quotidien de son peuple, au-delà du territoire physique et de sa population dispersée, l’Arménie existe et résiste, d’abord et avant tout dans un espace culturel. Elle vibre dans les chants et les poèmes, noble et fière à travers la parole d’un peuple qui refuse d’abdiquer sur son existence, sur sa survivance. « Tu peux être n’importe où dans le monde, c’est la patrie qui te rappelle à elle ». Le cinéma d’Edoyan offre un souffle à ce peuple qui a tant souffert.

Nadine Gomez
Cinéaste

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4