Item 1 of 4

Disponible en location
77 min
France, 2021

Production : Radio Grenouille-Euphonia
Français

Documentaire sonore



Résumé


Emmanuel Vigier trouve un agenda dans une rue de Marseille. Au début, il ne connait pas le nom de sa propriétaire. Et puis un jour, il le découvre sur la première page. Il commence à enquêter sur la vie d’une femme avec les gens qui l’ont connue de près. Se tisse alors une histoire de musique, d’injustice et de chute sociale; un portrait sonore fabriqué en complicité avec Gery Petit.

L'avis de Tënk


Le jour où Emmanuel Vigier trouve un agenda sur le trottoir de Marseille, il est loin de se douter qu’il y découvrira non seulement des bribes de la vie de Nathalie Sorlin, mais aussi le sujet de son premier documentaire sonore. Or, il devient vite évident que cette histoire doit être racontée par le son : par des archives radio, beaucoup de cette musique que Nathalie aimait tant, et un fin travail sonore. À travers la voix du réalisateur, aussi. Il ne la connaît pas, mais le récit au je s’impose et leurs vies s’entremêlent : « J’aime bien le mot extime. C’est à la fois parler de soi, mais en faisant rentrer le monde tout à l’intérieur. », dira-t-il en entrevue. 

 

Au-delà de la trajectoire d’une figure libre et inspirante du journalisme indépendant, 09h20 : Divorce offre une intéressante réflexion sur le rapport à l’archive et à l’histoire - notamment de la musique des années 90 et l’underground parisien de l’époque - mais aussi sur ce qu’on laisse derrière, et à l’identité numérique qui nous colle parfois à la peau.  

 

 

 

Jenny Cartwright
Documentariste et artiste audio

 

 

Item 1 of 4

Item 1 of 4