Item 1 of 4

Disponible en location

48'

Canada, 2004

Production : Good Medicine Media

Cri, Anglais

Français, Anglais


Dans les voûtes du DOC



Résumé


Le Dr Dale Auger nous emmène faire deux promenades médicinales, d’abord autour d’un lac vierge dans son territoire Sakaw, dans le nord de l’Alberta, puis dans l’archipel de Haida Gwaii au large de la Colombie-Britannique. Il partage des histoires et des rires avec des praticien.ne.s aîné.e.s, en cri et en anglais.

L'avis de Tënk


Dr. Dale Auger nous guide sur un chemin forestier à la recherche de maskihk – de remède, dans sa langue maternelle cri - et le retrouve un peu partout, parmi les plantes, les chants des huards, les eaux et les aîné.e.s qu’il rencontre au cours de son voyage. Avec humour et curiosité, il explore premièrement son territoire natal, le territoire des Cris Sakaw au nord de l'Alberta – sakaw qui signifie la forêt – et s’envole vers la côte à Haïda Gwaii pour festoyer avec de nouveaux yeux, apprendre par le toucher et le goût les coutumes des Haïdas grâce à des rencontres avec des gardiens du savoir sur place.

 

Dans ses propres mots : « Une philosophie d’éducation Sakaw Cri reconnaît plusieurs sources de savoir (les aîné.e.s, les animaux, le territoire et le domaine spirituel). L’éducation comprend le savoir et le partage du savoir parmi tous les êtres. Les systèmes d’éducation Sakaw Cri supportent les processus qui reconnaissent et affirment l’interconnexion spirituelle parmi tout ce qui existe. » Ceci se ressent dans le film, comme il savoure l'apprentissage avec une excitation de jeune et invite le public à faire de même.

 

En premier lieu, nous rencontrons son oncle, l’aîné Denys Auger, un homme médecin qui nous montre comment parler aux saules, partager les baies avec les ours, et accepter l'honneur de la médecine qui nous permet de l'emporter chez nous pour aider à guérir les humains. Avec humilité, nous apprenons les techniques essentielles de la cueillette sauvage qui, malheureusement, ne viennent pas toujours de pair avec l'intérêt pour les plantes médicinales et les richesses de la forêt. Comment se situer en tant qu'humain en interconnexion avec toute autre vie? C'est une sagesse précieuse que ce film transmet comme une histoire orale, un document qui témoigne des connaissances, des philosophies et des façons de faire de plusieurs Premières Nations. L'enseignement et l'apprentissage se côtoient alors qu'Auger parcourt le territoire et les eaux, nous invitant à considérer ce qu'il ressent dans ses os avec tant de vivacité : « Je sens que les ancêtres se rassemblent, de nation à nation. »   

 

Aurora Prelević
Écrivaine, traductrice, herboriste, cinéphile

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4