Item 1 of 4

Accès libre • 26 jours
21 min
Québec, 2023

Production : Frédérike Labelle
Français, Anglais
Anglais

Prix du public et Mention spéciale documentaire - Festival Filministes 2024

Coups de cœur



Résumé


À l’heure actuelle où un jeune sur deux présente des symptômes d’anxiété et de dépression, Le monde est à elles est un film qui donne l’opportunité à six jeunes adolescentes montréalaises de sortir de leur milieu urbain pour une première fois, afin de participer à une expédition de canot-camping en nature. En présentant leurs difficultés et leurs petites victoires, le film embrasse leur vulnérabilité de façon poétique et lumineuse en soulignant à grand trait la puissance d’une sororité féminine et de l’intervention thérapeutique par la nature. Dans une démarche de cinéma d’intervention cherchant à démocratiser l’accès au plein air pour les communautés marginalisées, la production du film s’est chargée de défrayer les frais de l’expédition pour ces six jeunes femmes.

L'avis de Tënk


Il faut trouver un lieu.

Quand on le peut, il faut absolument trouver un lieu – en prendre soin. Tant qu’il en reste, il faut en chercher. S’il n’en existe plus, il faut continuer à en créer malgré tout. Lutter pour les faire émerger puis proliférer avant qu’ils ne disparaissent tout à fait.

Un lieu de recueillement pour guérir nos corps, nos sens et nos âmes abimées. Trouver un moyen, même si fugace, pour s’extraire un moment de l’incertitude et de la violence. Juste le temps d’attribuer un nouvel écho à ses pensées.

Au coin d’un feu qui accueille leurs confidences, au détour de regards complices ou au fil de l’eau, les protagonistes du Monde est à elles font la découverte de l’un d’entre eux. On souhaite que son existence ne se réduise pas aux journées passées dans cette forêt, qu’il continue quoi qu’il en soit de se loger quelque part en elles.

Il faudrait trouver des lieux qui deviennent des mondes. 
 

 

Yulia Kaiava
Assistante éditoriale de Tënk

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4