Item 1 of 4

Archive

73'

République Tchèque, Allemagne, 2015

Musique originale : Tobias Purfürst Production : Nowhere films, Produkce Radim Prochazka

Programmé par Éva Tourrent

Anglais, Hébreu, Arabe

Français


Cadrer le monde



Résumé


Le réalisateur Gilad Baram, alors assistant du célèbre photographe d’origine tchèque Josef Koudelka, le suit dans son voyage à travers la Terre Sainte, d’un site énigmatique et visuellement spectaculaire à un autre. Dans chaque endroit – qui deviendra bientôt une « photo de Koudelka » – une nouvelle scène se déroule, dévoilant petit à petit la méthode de travail du photographe, sa vision du monde et les gens qu’il rencontre.

L'avis de Tënk


Et si le secret d’une photo réussie était de réussir à capturer ce que nous n’avions pas vu ? Voici la leçon prodiguée par le vieux maître à son jeune élève qui l’assiste et le suit partout, mais aussi à nous, spectateurs. Sur cette Terre sainte, sans doute l’une des régions du monde les plus couvertes par les médias, Josef Koudelka observe, parle peu et attend. Il cherche sans répit son cadre, et quand il le trouve, c’est un sourire d’enfant qui illumine son visage raviné. Un gosse qui a lui aussi grandi derrière un mur, qui a dû fuir son pays et qui réussit à saisir toute l’absurdité de la construction de cette « barrière de sécurité » entre Israël et la Palestine. Au fil des mois et des retours dans les mêmes paysages, Gilad Baram nous laisse le temps de comprendre comment une photo, un regard se construit et c’est la réussite de ce film simple et juste. Rarement, un documentaire n’a pu approcher d’aussi près un photographe au travail. Et quel photographe !

Éva Tourrent
Réalisatrice, responsable artistique de Tënk, France

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4