Item 1 of 4

28 jours

30'

Québec, 1977

Production : GIV

Français


Bandes de féministes



Résumé


Ce vidéo s’intéresse à la 2e rencontre internationale des centres de santé pour femmes tenue à Rome en 1977. Contestant le pouvoir médical traditionnel et sa conception machiste de la médecine, les centres d’autosanté pour femmes font état de leurs recherches et de leur mise en application des pratiques alternatives.

L'avis de Tënk


Production franco-québécoise réalisée par Dominique Barbier, Josiane Jouët et Louise Vandelac, À notre santé propose une réflexion collective sur les expérimentations féministes en matière de self-care. Luttant contre les pratiques répressives d’un corps médical dominant qui opprime le corps de femmes, les images et discussions dévoilées dans ce film nous amènent une nouvelle fois à créer des liens avec notre actualité. En effet, depuis quelques années, nos caméras se sont braquées sur les inégalités systémiques et violences obstétricales engendrées par des systèmes de santé malmenés et à bout de souffle comme en témoigne le plus récent documentaire d’Ovidie (Tu enfanteras dans la douleur, 2019).

 

Comme un retour aux sources nécessaire pour mieux reprendre nos forces, la réalisatrice Louise Vandelac souligne en quelques mots l’effervescence de ces solidarités féministes internationales qui résonnent encore aujourd’hui comme un appel urgent : « La première rencontre internationale des Centres de santé pour les femmes, tenue à Rome en 1976, 15 ans après Le Printemps silencieux de Rachel Carson, témoignait au cœur de l'émergence du féminisme et de l'écologie, de la vitalité et de la créativité de ces mouvements qui feront de la santé des milieux de vie et des vivants l'un des enjeux clés du 21e siècle. »

 

 

 

Julia Minne
Doctorante et programmatrice

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4