Item 1 of 4

19 jours
59 min
Canada, Québec, 2017

Production : Jacquelyn Mills, GreenGround Productions
Anglais
Français

Prix du meilleur court ou moyen métrage national · RIDM 2017

Autoportraits de famille, parcourir l’écart



Résumé


In the Waves est un documentaire qui dépeint la vie d’une octogénaire, Joan Alma Mills, habitant un village côtier qui lui aussi vieillit. À la suite de la mort de sa petite sœur, Joan est confrontée à la fragilité humaine. Alors qu’elle tente de faire son deuil, elle cherche un sens à sa vie à travers la nature qui l’entoure. Mélangeant les pensées intimes à une imagerie onirique, In the Waves a été réalisé par la petite fille de Joan, Jacquelyn Mills. Ce film est une lettre d’amour entre deux générations, un flux oscillant entre le rêve et la réalité, le passé et le présent, un regard sur l’enfance et une rencontre avec la fin d’une vie.

L'avis de Tënk


Mains, jambes, visages; c’est tout en douceur que la documentariste Jacquelyn Mills filme le corps vieillissant de Joan Alma Mills, sa grand-mère, ce corps si beau dans ce qu’il a d’usé, de travaillé. Joan se remet péniblement du décès de sa sœur cadette, naviguant une sorte de deuil tranquille, une tristesse réflexive qui déclenche, autant chez la cinéaste que chez sa grand-mère, une méditation sur le temps, sur la mort. Mills construit une fresque familiale qui oscille entre vie rêvée et réelle, entre enfance et vieillesse, renouveau et fin. En juxtaposant la vie qui débute à celle qui termine, la caméra de Mills vient réfléchir au temps qui passe et qui divise, inexorablement. À travers ce portrait familial, ce cinéma de l’affliction, Mills propose une ode à un amour qui traverse les générations, générations que tout éloigne mais que rien ne sépare, sauf peut-être cette mort qui approche l’une et qui épargne l’autre. Lettre d’amour, mais aussi lettre d’adieu, In the Waves vient toucher à ce qui a de plus universel et éphémère en nous.

 

Charlotte Lehoux
Programmatrice

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4