Item 1 of 4

Disponible en location
77 min
France, 2016

Production : Day For Night Productions, ARTE, INA, Atelier Robert Doisneau
Français
Anglais

Arts



Résumé


À partir d’archives inédites, ce film écrit et réalisé par la petite-fille du photographe dresse le portrait intime de l’homme et de l’artiste, qui a joyeusement mêlé sa vie familiale et professionnelle pour bâtir une œuvre exemplaire. Robert Doisneau, le révolté du merveilleux raconte comment cet enfant de banlieue parisienne est devenu l’un des plus célèbres photographes du monde.

L'avis de Tënk


Certain·e·s retiendront l’imaginaire légué par Le Baiser de l’hôtel de ville – image emblématique de Paris exportée à l’international –, d’autres y verront l’évolution radicale du paysage urbain qui constitue leur cadre de vie, d’autres encore y constateront une aisance rare à rendre compte avec sensibilité et pudeur d’une polyphonie d’ambiances et de vécus. Car le photographe s’est porté garant de regards, de traits et de mouvements qui ont dessiné une époque qu’il nous est aujourd’hui presque impossible d’imaginer; des fragments d’existence précieux, bruts, vifs, sagement classifiés et conservés dans des étuis en carton disposés sur les étagères d’un atelier à Montrouge dans lequel sa « tribu » et lui-même ont passé la majeure partie de leur existence. Bien qu’il soit toujours plus confortable de se souvenir d’images médiatisées qui nourrissent un idéal consensuel, on devine ici à quel point Robert Doisneau ne favorise pas forcément le beau, s’intéressant au détail et surtout ne délaissant presque aucun sujet ou objet. Finalement, le regard de Clémentine Deroudille fait que l’on retiendra ses éclats de rire et sa curiosité qui nous apparaissent ici tout autant moteurs pour son œuvre que constitutifs du quotidien de son entourage. 

 

Yulia Kaiava
Assistante éditoriale de Tënk

 

 

Item 1 of 4

Item 1 of 4