Item 1 of 4

Archive

13'

Québec, 1997

Production : Sylvie Laliberté

Programmé par Pascale Ferland

Français

Anglais


Prix AQCC - Meilleure fiction, court ou moyen métrage - 1998


Arts



Résumé


C’est l’histoire d’une histoire d’amour. Souvent, on croit que les histoires d’amour se vivent en position couchée, très très couchée. Mais non, l’amour se vit debout. Alors, je la raconte les deux pieds dans la neige. Je joue avec et à l’intérieur des limites de l’écran afin de traduire combien l’amour tend vers la liberté. Même lorsqu’il s’agit d’une histoire captive de son histoire et de sa forme, ici la vidéo.

L'avis de Tënk


Comme une enfant, Sylvie Laliberté a l’instinct du jeu. Elle joue avec les mots, avec son visage, et avec les mouvements de son corps dans l’espace. Dans sa vidéo Oh là là du narratif, l’artiste nous raconte avec une naïveté désarmante le drame qui l’accable à la suite de l’arrestation et de l’emprisonnement de son amoureux. Telle une Gelsomina dans La Strada, Laliberté traduit avec un émerveillement lunaire le désespoir de cette absence forcée. Elle danse et chante dans la neige, comme si l’acte de filmer devenait un outil de résistance, de survivance. Le récit se caractérise par un foisonnement de thèmes existentiels profonds et une mise en scène qui glisse entre le rêve, l’imaginaire et la réalité. La poésie de Laliberté est pure. Elle résonne comme une fable intemporelle au goût aigre-doux.

 

 

Pascale Ferland
Cinéaste



En complément, un mot de la réalisatrice :


 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4