Item 1 of 4

Archive

120'

France, 1991

Musique originale : Joanna Bruzdowicz Production : Cine-tamaris

Français


Arts



Résumé


Il était une fois un garçon élevé dans un garage où tout le monde aimait chanter. C’était en 1939, il avait 8 ans, il aimait les marionnettes et les opérettes. Puis il a voulu faire du cinéma, mais son père lui a fait étudier la mécanique. C’est de Jacques Demy qu’il s’agit et de ses souvenirs. Jacquot de Nantes raconte une enfance heureuse, malgré les évènements de la guerre et de l’après-guerre. Retracer l’enfance et l’adolescence de celui qui a partagé sa vie, tel est le pari d’Agnès Varda avec ce film hommage d’une grande tendresse.

L'avis de Tënk


On se regroupe devant l'écran (le plus grand possible), à coté du feu de cheminée, et on écoute l'histoire que nous conte Tata Varda (notre tante préférée). Les plus ancien.ne.s seront ému.e.s du regard d'une cinéaste qui fait le plus beau des cadeaux à son compagnon Jacques Demy. Au crépuscule de sa vie, elle lui offre de reparcourir son enfance, à la source de son inspiration. Les plus jeunes suivront avec passion le récit initiatique d'un jeune homme qui, les deux pieds bien ancrés dans le réel, semble un peu dans la lune et le regard rempli d'étoiles. Il rêve de cinéma. Il en fera : un cinéma rempli de ce réel-rêvé, des contes sociaux avec juste ce qu'il faut de sucre.

 

 

On ne peut que se délecter de ce film empli de douceurs et d'émotions qui donne envie de revoir tout Varda et Demy. Un véritable cadeau !

 

 

 

 

 

Sylvain Bich
Projectionniste

 

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4