Item 1 of 4

Archive

71 min

Royaume-Uni, 2015

Musique originale : Mogwai Production : Hopscotch Films, Crossover

Anglais

Anglais, Français


Archives



Résumé


Mark Cousins se penche sur la vie et la mort à l’ère atomique. En utilisant uniquement des films d’archives, son documentaire montre un kaléidoscope impressionniste de notre époque nucléaire sur bande sonore du groupe écossais Mogwai : marches de protestation, guerre froide, Tchernobyl et Fukushima, mais aussi sur la beauté sublime du monde atomique, sur la manière dont les rayons X et les scanners IRM ont participé à améliorer la vie des gens.

L'avis de Tënk


Dénué de tout commentaire ou de voix off explicative, Atomic : Living in Dread and Promise s’articule autour d’un riche montage d’images d’archives d’une beauté saisissante. Le tout est appuyé par la musique instrumentale tantôt apocalyptique, tantôt exaltante ou planante du groupe écossais Mogwai. En 2016 et 2017, la formation a d’ailleurs joué sur scène, un peu partout en Europe et en Amérique du Nord, la trame sonore qu’elle avait composée pour le film, qui était projeté simultanément sur un écran derrière les musiciens.

Comme son titre l’indique, Atomic révèle le côté très sombre associé à la bombe atomique et à l’énergie nucléaire, mais montre aussi ce que cette dernière a pu apporter de positif à l’humanité, notamment dans le domaine de la médecine. Le documentaire oscille donc entre inquiétude face aux élans autodestructeurs de l’humain et célébration de l’existence, comme en fait foi le magnifique montage illustrant l’évolution de la vie qui ouvre le film. Bref, montez le volume au maximum et laissez-vous porter par l’expérience sensorielle unique que propose Atomic.

 

 

 

Jean-Philippe Desrochers
Critique

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4