Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 15 jours
Bande annonce
Encore 15 jours

Ce coeur qui bat

Cinéaste : Philippe Lesage Québec, 2010 PRODUCTION : Pourrons-nous vivre ensemble
82'
Français Anglais

À propos de ce film

Résumé

Ceux qui sont braves, ceux qui s’écroulent. Les vulnérables, les bavards, les paumés. La solitude, l’angoisse et la détresse. Mais aussi la compassion, la bonté, la solidarité. Voilà ce que capte Philippe Lesage, et bien plus encore, en plantant simplement sa caméra en plein cœur de l’un des plus vieux hôpitaux d’Amérique, l’Hôtel-Dieu de Montréal. Approchant l’intimité des patients et du personnel soignant avec pudeur et empathie, le documentariste transforme alors les tristes corridors d’hôpital en observatoire privilégié de la nature humaine.

L'avis de Tënk

S’il se présente d’abord comme un documentaire d’observation dans un hôpital montréalais, Ce cœur qui bat est, par son dispositif de filmage, tout sauf un film de cinéma direct. Il y a dans la caméra de Philippe Lesage une tension par laquelle tout se construit dans la persistance immobile et la durée des plans, plutôt que dans la quantité de matériel tourné. Lesage ne « couvre » pas les situations par l’accumulation des détails, il essentialise les rapports entre soignants et soignés par une captation en temps quasi réel de leurs rencontres. Sa caméra scrute sans se détourner une seconde de la détresse des malades, et c’est comme si nous ne pouvions pas nous-mêmes quitter des yeux la douleur humaine. Visuellement, il n’y a pas d’échappatoire aux cadres pénétrants qui apparaissent parfois presque cruels – tant pour le spectateur que pour le sujet qui se voit assigné à la même immobilité que l’appareil de prise de vue sur son trépied. Seules les magnifiques musiques de Schubert et Beethoven qui ponctuent le film traversent le réel et laissent l’émotion nous submerger, forte et profonde. D’une efficacité redoutable.

Frédérick Pelletier
Cinéaste, programmateur

Cinéaste

Philippe Lesage

Diplômé de l'Université McGill en littérature et du European Film College (Danemark) Philippe Lesage réalise en 2006 un premier long métrage, Pourrons-nous vivre ensemble ?, sur le sociologue Alain Touraine et la crise des banlieues parisiennes. En 2008-2009, il retourne au European Film College pour y enseigner le documentaire. Entre-temps, deux autres longs métrages se succèdent : Comment savoir si les petits poissons sont heureux ?, coréalisé avec son frère Jean-François Lesage, et Ce cœur qui bat (2010), qui obtient notamment le prix Jutra 2012 du meilleur documentaire. En mai 2011, une rétrospective des films de Philippe Lesage intitulée Découvrir Lesage a lieu à la Cinémathèque québécoise. Il réalise ensuite le documentaire Laylou (2013) sur un groupe d'adolescentes et deux longs métrages de fiction semi-autobiographiques : Copenhague A Love Story et Les Démons (2015), couronné de nombreux prix à l'international. À l'été 2017, il réalise la fiction Genèse avec Noée Abita et Théodore Pellerin, qui rafle également de nombreux prix, autant au Québec qu'à l'international.