Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 7 jours
Bande annonce
Encore 7 jours

Scissere

Cinéaste : Peter Mettler Canada, 1982 PRODUCTION : Collaborative Effort
88'
Anglais Français

À propos de ce film

Résumé

Peter Mettler tourne dans un centre de réhabilitation de toxicomanie de Neuchâtel. Il fait la connaissance de Bruno Scissere qui réinvente sans cesse son identité. Incursion à la première personne dans une intériorité naviguant entre raison et sensation, Scissere déploie un répertoire inépuisable d'effets optiques. Le film témoigne des expériences du jeune héroïnomane s'aventurant hors des limites de l'hôpital pour la première fois depuis de nombreuses années.

L'avis de Tënk

Dès son premier long métrage, le regard de Peter Mettler saisit par sa radicalité et son inépuisable inventivité formelle. En choisissant de suivre les pas d’un jeune héroïnomane depuis sa sortie de l’hôpital, le cinéaste canadien nous plonge dans l’impossible réinsertion d’un exilé de retour dans un paysage urbain hostile et chaotique.

Croisant les solitudes au sein d’une vision désolée de la ville de Toronto, son film est un tourbillon d’émotions et de sensations, dont la confusion, parfois indispensable, ajoute à la poésie et la fascinante étrangeté.

Son approche rythmique et non linéaire du montage, progressant par dissonance, dérivation ou libre association, bâtit, à la manière d’un musicien de jazz, un récit complexe et inspirant, dont l’audace étonne encore près de 40 ans après sa sortie.

Terence Chotard
Cinéaste

Cinéaste

Peter Mettler

Né à Toronto en 1958 de parents suisses, Peter Mettler étudie le cinéma au Ryerson Polytechnical Institute, et devient une figure de « la nouvelle vague ontarienne » dans les années 1980, en signant un premier long métrage expérimental remarqué, Scissere (1982). L'œuvre hybride du cinéaste explore les limites de la perception humaine sans scénario préétabli et selon un processus associatif qui déambule aux frontières de l'essai, du documentaire et de la fiction. On lui doit entre autres une trilogie de documentaires métaphysiques composée de Picture of Light (1994), Gambling, Gods and LSD (2002) et The End of Time (2012).