Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays Abonnez-vous
Encore 39 jours
Bande annonce
Encore 39 jours

Les terribles vivantes

Cinéaste : Dorothy Todd Hénaut Québec, 1986 PRODUCTION : ONF
85'
Français

À propos de ce film

Résumé

Louky Bersianik, Jovette Marchessault et Nicole Brossard, trois auteures québécoises à la fois respectées et controversées se racontent... Elles parlent avec la même liberté et la même vérité que dans leurs oeuvres de leur évolution, de leur écriture et de leur engagement féministe.


En complément
La réalisatrice Dorothy Todd Hénaut a donné une classe de maître lors d'une soirée spéciale du Ciné-club Les Dames des Vues de Réalisatrices Équitables.

L'avis de Tënk

Cinéaste, vidéaste, productrice et peintre de grand talent, Dorothy Todd Hénaut débute sa carrière dans le programme, Challenge for Change de l’Office national du film à la fin des années 1960. Elle collabore notamment à la réalisation d’Opération boule de neige de Bonnie Sherr Klein en 1969, un des premiers films tournés sur support vidéo au Québec. Ses convictions politiques ainsi que son engagement de longue date pour le mouvement féministe québécois deviennent rapidement des sources d’inspiration pour ses films. En 1977, elle rejoindra le Studio D (le studio des femmes de l’ONF), et y réalisera une œuvre tout à fait exceptionnelle, Les terribles vivantes (1986) contenant des entretiens inédits avec trois écrivaines québécoises : Louky Bersianik, Nicole Brossard et Jovette Marchessault. À la fois innovant et créatif, ce documentaire incontournable offre une formidable occasion aux spectateurs de se plonger dans les explorations littéraires et politiques inspirantes de trois grandes féministes québécoises.

Julia Minne
Programmatrice

Cinéaste

Dorothy Todd Hénaut

Dorothy Todd Hénaut est une réalisatrice, productrice et peintre canadienne. Engagée dans les milieux communautaires québécois depuis la fin des années 1960, Dorothy Todd Hénaut débute sa carrière en tant que réalisatrice dans le programme, Challenge for Change. De 1977 à 1989, elle a produit et réalisé des documentaires pour le Studio D, le studio des femmes de l’ONF, entre autres en produisant le film controversé C’est surtout pas de l’amour : un film sur la pornographie de Bonnie Sherr Klein (1981), et en réalisant Les Terribles vivantes - Louky Bersianik, Jovette Marchessault, Nicole Brossard (1986). En 1989, elle a réalisé Québec… un peu… beaucoup… passionnément…. Son dernier film, You Won’t Need Running Shoes, Darling, décortique le vieillissement. Engagée dans les luttes de ses collègues cinéastes, elle était au C.A. de son syndicat pendant plusieurs années et ensuite au C.A. de DOC, l'Association des documentaristes du Canada. Elle a été une des fondatrices des Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Et bien sûr, elle est membre des Réalisatrices Équitables. Dès sa retraite, elle dessine et elle peint, et elle a participé à plusieurs expositions depuis lors.