Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 28 jours
Bande annonce
Encore 28 jours

Une histoire pour les Modlin

Cinéaste : Sergio Oksman Espagne, 2012 PRODUCTION : Dok Films
26'
Anglais Français

À propos de ce film

Résumé

Après avoir fait une apparition dans le film Rosemary's Baby de Roman Polanski, Elmer Modlin s'est enfui avec sa famille vers une terre lointaine, s'enfermant à l'intérieur d'un sombre appartement pendant trente ans.

L'avis de Tënk

En arpentant les rues de Madrid, le documentariste brésilien Sergio Oksman trouve dans les poubelles une boîte remplie de photos, de lettres et autres archives documentant la vie d’une famille d’origine américaine : les Modlin. Inspiré par les morceaux de ce riche puzzle archivistique, Oksman aborde leur histoire réelle, tout en se permettant certaines libertés narratives. Pour ce faire, il conçoit, un dispositif formel simple, mais d’une grande efficacité, à travers lequel se révèle une réalisation maîtrisée et un sens indéniable de la mise en scène.

Le film s’amorce avec Rosemary's Baby de Roman Polanski, le seul projet cinématographique d’importance auquel Elmer Modlin a participé en tant que figurant. La succession de photographies qui s'ensuit évoque son rêve de devenir acteur, puis sa rencontre avec sa femme Margaret alors étudiante aux Beaux-arts. Faute de succès professionnels, le couple quitte les États-Unis pour Madrid avec leur jeune fils Nelson. Là-bas, ils vivront en marge de la société espagnole, se consacrant entièrement au développement créatif de Margaret. La pièce de résistance du film montre Elmer et Margaret sur des images vidéo. Le couple explique la symbolique mystique et apocalyptique de l’œuvre impressionnante créée par Margaret sur une période de trente ans. Par ce brillant exercice de composition, Oksman échafaude le récit de personnages anodins, dont l’univers mythique et le destin tragique semblent embrasser les prophéties de fin du monde.

Pascale Ferland
Cinéaste

Cinéaste

Sergio Oksman

Cinéaste brésilien basé à Madrid, Sergio Oksman dirige les productions Dok Films et enseigne la réalisation documentaire à l'Escuela de Cinematografía y del Audiovisual de la Comunidad de Madrid (ECAM). Sa filmographie comprend L'esthéticienne (2004), Au revoir, l'Amérique (2007), Notes sur l'autre (2009), Une histoire pour les Modlin (2012), O Futebol (2015) et Querido Fotogramas (2018). Ses films ont été projetés dans 250 festivals à travers le monde (dont Sundance, Locarno et Saint-Sébastien) et ont reçu 95 prix (Varsovie, Karlovy Vary et Clermont-Ferrand, entre autres).