Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays Abonnez-vous
Encore 46 jours
Bande annonce
Encore 46 jours

The Uprising

Cinéaste : Peter Snowdon Belgique, Royaume-Uni, 2013 PRODUCTION : Third Films, Rien à voir production
79'
Arabe Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Entièrement construit à partir des images amateurs des manifestants des Printemps arabes, The Uprising raconte une révolution imaginaire composée de, inspirée par, et rendant hommage aux révolutions réelles. C’est une immersion, à la première personne, dans un moment fragile et irremplaçable où la vie cesse d’être une prison, et tout redevient possible.

L'avis de Tënk

On a parfois l’impression d’avoir tout vu. À force d’écouter des films, de se promener sur Internet, de regarder la télé, de faire défiler infiniment un flot d’image - fixes ou en mouvement, on ne le sait plus -, à un moment, tout se transforme dans une bouillie hypnotique qui rend les images abstraites, indécodables, stériles. Et parfois, rarement, des images émergent du magma et nous tirent de l’atonie. Les images nous parlent, elles parlent, elles veulent dire quelque chose et s’adresser à quelqu’un. Le film de Peter Snowdon, composé de vidéos prises par des citoyen.ne.s au coeur de la tornade révolutionnaire du printemps arabe, nous parle de ces images. « Le monde doit voir ce qui se passe à Daraa. » « Regardez les balles à Ariana. » Quels rôles révolutionnaires ces images ont-elles joués dans l’embrasement du monde arabe d’il y a 10 ans ? Sans y répondre, ce film nous rappelle que ces témoignages, ce sang versé, ces balles qui fusent, ces cris de révolte et de liberté, sont désormais archivés dans la mémoire du monde, d’une façon plus directe que jamais. Et cette histoire qui s’écrit en pixels, en direct, à qui s’adresse-t-elle ? Témoins, acteurs ou historiens ? C’est à nous d’en décider.

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk

Cinéaste

Peter Snowdon

Peter Snowdon est né en 1964 en Angleterre. Il a étudié le français et la philosophie à Oxford et a par la suite vécu en France, en Égypte, en Inde et en Belgique, en tant que journaliste. Il a assisté et participé à de nombreuses luttes sociales et politiques. Il réalise des films depuis 2000. Alors que ses premiers documentaires étaient surtout politiquement engagés, son travail a depuis évolué vers l’expérimental et les traditions avant-gardistes, abordant aussi des questions philosophiques plus larges.