Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 45 jours
Bande annonce
Encore 45 jours

L'encerclement. La démocratie dans les rets du néolibéralisme

Cinéaste : Richard Brouillette Québec, 2008 PRODUCTION : Les Films du Passeur
160'
Anglais, Français Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

À travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels de renom, ce film-essai trace le portrait de l’idéologie néolibérale et examine les différents mécanismes mis en œuvre pour en imposer mondialement les diktats.

Avec Noam Chomsky, Ignacio Ramonet, Normand Baillargeon, Susan George, Omar Aktouf, Oncle Bernard, Michel Chossudovsky, François Denord, François Brune, Martin Masse, Jean-Luc Migué, Filip Palda et Donald J. Boudreaux.

L'avis de Tënk

Face à l’urgence et à la gravité de la situation, Richard Brouillette a sorti les grands moyens : un casting impressionnant issu pour une large part de la pensée critique et la pureté de la pellicule noir et blanc ! C’est le néolibéralisme qu’il s’agit de combattre et de démasquer – en tant qu’il représente un corpus doctrinaire à prétention à la fois universelle et totalisante. Alors que la crise de 2008 ébranle le monde de la finance, le réalisateur oppose la plus grande rigueur, intellectuelle et formelle, à l’omnipotence néolibérale. Puissance de la parole : on sort secoué de ce long voyage analytique mais plus que jamais porté à la résistance !

Cette programmation offre aussi l’occasion de réentendre Bernard Maris (Oncle Bernard), membre de la rédaction de "Charlie Hebdo", tombé il y a cinq ans sous les balles d’une autre épouvantable idéologie.

Arnaud Lambert
Réalisateur

Cinéaste

Richard Brouillette

Richard Brouillette est un producteur, réalisateur, monteur et programmateur impliqué depuis de nombreuses années dans le milieu du cinéma indépendant. D’abord critique à l’hebdomadaire "Voir", il a ensuite œuvré pour la société de distribution indépendante Cinéma Libre. En 1993, il a fondé le centre d’artistes autogéré La Casa Obscura, où il organise depuis un ciné-club hebdomadaire. Il a produit et réalisé "Trop c’est assez" (1995) ; "Carpe diem" (1995), "L’Encerclement – La Démocratie dans les rets du néolibéralisme" (2008), "Prends garde à la douceur des choses" (2014) et "Oncle Bernard – L’Anti-leçon d’économie" (2015). Il a aussi participé au film collectif "À St‐Henri le 26 août" (2011) et produit huit longs métrages, dont sept documentaires. En 2014, il s’est mérité le Prix du CALQ du créateur de l’année en Mauricie. Toujours impliqué dans le milieu du cinéma indépendant, il a siégé au conseil d’administration de nombreux organismes en plus d'agir comme producteur conseil sur de nombreuses productions documentaires.