Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 43 jours
Bande annonce
Encore 43 jours

El lugar más pequeño

Cinéaste : Tatiana Huezo Mexique, 2011 PRODUCTION : Centro de Capacitación Cinematográfica
105'
Espagnol Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Les souvenirs de la guerre civile du Salvador hantent toujours les habitants du petit village de Cinquera. La forêt – protectrice en temps de guerre et espace vital en temps de paix – est le témoin muet de leurs récits et de cette vie quotidienne qui continue malgré les cicatrices laissées par les événements passés.

L'avis de Tënk

En retournant dans le pays où elle est née, le Salvador, Tatiana Huezo met en place, dès ce premier long métrage, un cinéma singulier et fort. D’un côté, la bande-son nous donne à entendre dans un récit choral les voix des survivants, celles et ceux qui ont survécu à la guerre civile et nous font éprouver les atrocités des forces pro-gouvernementales soutenues par les États-Unis. L’image, dans une photographie impeccable et lumineuse, nous donne le temps de découvrir les lieux et les visages d’aujourd’hui, de toucher les plantes, les parois d’une grotte qui a servi de refuge ou de regarder la pluie tomber. Dans le village et la forêt qui l’entoure, la vie continue malgré les enfants et parents disparus. Il en résulte un cinéma qui prend le temps, celui d’écouter et de voir. Un temps qui donne la possibilité de vivre sans oubli, de tout simplement continuer à vivre.

Éva Tourrent
Réalisatrice, responsable artistique de Tënk.fr

Cinéaste

Tatiana Huezo

Née au Salvador et vivant au Mexique, Tatiana Huezo est une réalisatrice. Après des études en cinéma au Centro de Capacitación Cinematográfica (Mexico) et à l’Université Pompeu Fabra (Barcelone), elle réalise quelques courts métrages. Elle obtient une reconnaissance internationale avec son premier long métrage, El Lugar más pequeño (2011). Présenté en première internationale à Visions du Réel en 2011 et lauréat du Grand prix pour le meilleur long métrage, le film est programmé par plus de 80 festivals dans le monde. Après le court métrage Ausencias (2015), elle réalise Tempestad (2016), présenté en première mondiale à la Berlinale. En 2021, elle révèle son premier long métrage de fiction, Noche de fuego. Son œuvre interroge les histoires du Salvador et du Mexique, et leurs rapports tortueux à la violence. Elle développe pour ce faire un langage cinématographique poétique et sensible qui aborde avec pudeur et grande sensibilité les récits de la terreur.