Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 43 jours
Bande annonce
Encore 43 jours

Ausencias

Cinéaste : Tatiana Huezo Mexique, Salvador, 2015 PRODUCTION : La Sandía Digital
28'
Espagnol Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Un matin, un garçon et son père disparaissent, enlevés sur la route par des hommes armés. Restée seule avec sa fille, Lulu, victime insoumise, décide de raconter l’inacceptable : le vide impossible à combler, l’absence des êtres chers, les questions sans réponse et le silence suffocant. Une part de l’histoire mexicaine contemporaine qui doit à tout prix être dite.

L'avis de Tënk

En guise d’ouverture, quelques images de vidéo amateur : parents et enfants réunis dans un même lit, le bonheur d’être ensemble, dernières traces de ce qui constituait une famille. Comment filmer l’absence et la douleur ? Mais aussi le courage de continuer à vivre ? Grâce au langage du cinéma, Tatiana Huezo ausculte les zones d’ombre du Mexique. Elle nous place du point de vue d’une femme, d’une mère. Une fois de plus, elle est du côté de celles qui restent. Ceux qu’elles aimaient ont disparu sans laisser de trace. On écoute ce récit, son émotion et la difficulté d’aimer l’enfant qui est encore là quand l’autre n’est plus. De cette histoire individuelle, il en ressort une trajectoire de résilience collective, d’une lutte pour la vie faite de gestes simples comme celui de regarder son enfant nager.

Éva Tourrent
Réalisatrice, responsable artistique de Tënk.fr

Cinéaste

Tatiana Huezo

Née au Salvador et vivant au Mexique, Tatiana Huezo est une réalisatrice. Après des études en cinéma au Centro de Capacitación Cinematográfica (Mexico) et à l’Université Pompeu Fabra (Barcelone), elle réalise quelques courts métrages. Elle obtient une reconnaissance internationale avec son premier long métrage, El Lugar más pequeño (2011). Présenté en première internationale à Visions du Réel en 2011 et lauréat du Grand prix pour le meilleur long métrage, le film est programmé par plus de 80 festivals dans le monde. Après le court métrage Ausencias (2015), elle réalise Tempestad (2016), présenté en première mondiale à la Berlinale. En 2021, elle révèle son premier long métrage de fiction, Noche de fuego. Son œuvre interroge les histoires du Salvador et du Mexique, et leurs rapports tortueux à la violence. Elle développe pour ce faire un langage cinématographique poétique et sensible qui aborde avec pudeur et grande sensibilité les récits de la terreur.