Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 50 jours
Bande annonce
Encore 50 jours

Asiemut

Cinéaste : Mélanie Carrier & Olivier Higgins Québec, 2006 PRODUCTION : Mélanie Carrier & Olivier Higgins
57'
Français Anglais

À propos de ce film

Résumé

Olivier et Mélanie partent à vélo pour leur première grande aventure. 8000 kilomètres de la Mongolie à l’Inde, en passant par le Xinjiang, le Tibet et le Népal. Ils partent pour découvrir le monde, mais par-dessus tout, pour se découvrir. Qui sont-ils ? Quelle est leur place dans ce monde ? Peut-être cet audacieux périple, à travers ses rencontres, ses obstacles et ses découvertes, saura-t-il les faire réfléchir… N’avons-nous pas tous un « Asiemut » en commun ?

L'avis de Tënk

Voir ce film en pleine pandémie, c’est une bouffée d’air frais. Journal de voyage d’un couple qui se donne le défi - très ambitieux ! - de parcourir 8 000 kilomètres à vélo pour traverser l’Asie, le premier film du duo Carrier-Higgins donne le coup d’envoi d’une carrière à l’image de ce périple. Repoussant sans cesse leurs limites, entourés de paysages éblouissants, les cinéastes voyageurs témoignent de leur soif insatiable de découvertes. C’est la rencontre qui les intéresse; les échanges humains, le toit qu’on partage pour une nuit, les sourires échangés malgré la barrière de la langue. Et curieusement, ce qui transparaît encore davantage, c’est la déclaration d’amour mutuelle des cinéastes. On assiste à une épreuve initiatique où les deux êtres se rechoisissent, dans les conditions les plus éprouvantes qui auraient pu faire éclater n’importe quel couple moins soudé, et scellent leur union amoureuse et créatrice. Un film bourré de tendresse.

Naomie Décarie-Daigneault
Directrice artistique de Tënk

Cinéaste

Mélanie Carrier & Olivier Higgins

Nés à Québec, Olivier Higgins et Mélanie Carrier, tous deux biologistes de formation, ont découvert la vidéo en documentant leurs nombreux périples à travers le monde. En 2006, ils réalisent le film Asiemut qui relate leur traversée de 8000 km à vélo de la Mongolie à l’Inde. Maintes fois récompensé, le film voyage dans une quarantaine de pays. En 2010, le couple de réalisateurs-producteurs fonde MÖ FILMS, une société de production indépendante dédiée au cinéma documentaire. Leur second film, Rencontre (2011), sélectionné par la National Geographic Society, remporte plusieurs prix à l’étranger, alors que leur court-métrage satirique à saveur environnementale, L’Homme de glace, est diffusé dans de nombreux festivals. Leur documentaire Québékoisie, qui traite de la relation entre Québécois et Premières Nations, est nommé aux prix Jutra en 2014 et est notamment primé aux RIDM et au RIFF. Mélanie Carrier et Olivier Higgins lancent en 2020 Errance sans retour, un long métrage documentaire qui traite de la crise des réfugiés rohingyas au Bangladesh.