Encore 36 jours

Room For A Man

Cinéaste : Anthony Chidiac Liban, États-Unis, 2017 PRODUCTION : Linked Productions, c.cam production
77'
Français, Espagnol Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Une voix de femme raconte l’histoire d’un homme. La caméra explore une chambre aux allures baroques. Cette chambre, à la fois refuge et prison, sera le décor d’une grande partie du film. Nous sommes au Liban, dans une famille fière de son nom et de ses ancêtres. Une famille conservatrice, où tout n’est pas permis. Surtout pas l’homosexualité…


Grand Prix de la compétition internationale de longs métrages - RIDM 2017

L'avis de Tënk

Cet essai expérimental autobiographique d'Anthony Chidiac, tourné presque entièrement dans les limites de la chambre du cinéaste et narré par une voix off féminine, dépeint les incertitudes d'un jeune homme qui doit faire face à son identité, sa sexualité et ses peurs. Alors que Chidiac se débat avec l'idée de ce que signifie être un « vrai » homme au Liban, sa lente introspection remet en question de manière éloquente le système de valeurs de la société libanaise, où le regard de la société prime en laissant ceux qui vivent en marge se sentir ostracisés. Le fait de vivre dans l'ombre d'oncles intrépides qui ont combattu pendant la guerre civile et d'une mère religieuse qui désapprouve ouvertement sa sexualité accentue l'aliénation et la solitude du cinéaste. Les cadres fixes délimitent intimement les espaces fermés. Chidiac pointe souvent sa caméra à l'horizon ; des moments où il se permet de prendre l'air. La liberté par l'exil, considérée par les membres de sa famille comme la seule solution viable à une vie de honte, se concrétise dans un voyage que le cinéaste entreprend en Argentine avec son père négligent. Il s'agit là d'assurer à Chidiac une nouvelle citoyenneté et un avenir possible à l'étranger. Les moments de tension contenue entre les deux hommes laissent place à une scène finale où le jeune homme, à bord d'un train, regarde devant lui, à la recherche de quelque chose de nouveau dans ce paysage inconnu. Ce film courageusement personnel met en lumière un sujet qui reste controversé non seulement au Liban mais aussi dans la région, où le fait de s'exposer devient un acte vital et nécessaire, malgré la détresse et le prix élevé que cela peut entraîner.

Marlene Edoyan
Programmatrice - RIDM

Cinéaste

Anthony Chidiac

Né à Beyrouth en 1988, Anthony Chidiac est diplômé en audiovisuel de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Il réalise un court métrage de fin d’études, Kfarhanem’s Inn, qui sera diffusé sur MTV Liban et sur la BBC Arabia dans le cadre de l’émission Cinéma alternatif. En 2010, il participe à un programme d’échange entre l’École nationale de cinéma du Danemark et le Screen Institute Beirut. Son documentaire Equal Men, réalisé à Copenhague, est le fruit de cet échange. En 2013, il coécrit avec Sélim Mourad et réalise son premier moyen métrage de fiction Maman, non, merci. Room for a Man est son premier long métrage.