Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays Abonnez-vous
Encore 46 jours
Bande annonce
Encore 46 jours

Overseas

Cinéaste : Sung-A Yoon Belgique, France, 2019 PRODUCTION : Iota production, Les films de l'oeil sauvage
91'
Tagalog Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Aux Philippines, on déploie les femmes en masse à l’étranger comme aides ménagères ou nounous. Elles laissent souvent derrière elles leurs propres enfants, avant de se jeter dans l’inconnu. Dans un centre de formation au travail domestique, comme tant d’autres aux Philippines, un groupe de candidates au départ se préparent au mal du pays et aux maltraitances qui pourraient les atteindre. Lors d’exercices de jeux de rôles, les femmes se mettent tant dans la peau de l’employée que des employeurs.

Aux abords de la fiction, Overseas traite de la servitude moderne de notre monde globalisé, tout en révélant la détermination de ces femmes, leur sororité et les stratégies mises en place face aux épreuves que leur réserve l’avenir.



RIDM 2019 - Compétition internationale longs métrages

L'avis de Tënk

Plongée dans un centre de formation pour des femmes philippines destinées à devenir des travailleuses domestiques à l’étranger, le film de Sung-A Yoon est une œuvre aussi politique qu’intimiste. À l’image de ce premier plan fixe qui observe à distance une femme lavant des toilettes, la mise en scène use du cadre pour restreindre fréquemment l’espace des femmes. Pour la plupart d’entre elles, confrontées à une pauvreté sans nom, la seule issue demeure une soumission à cette forme d’esclavage contemporain qu’est l’exploitation de la main-d’œuvre par de riches étrangers, qu’ils soient Chinois, Libanais ou Saoudiens. Au-delà de sa nature engagée, le film est d’autant plus marquant que la cinéaste parvient, par la beauté de ses plans, son sens du montage et son écoute, à rendre inoubliables ces femmes si résilientes et pleines d’entraide.

Bruno Dequen
Directeur artistique des RIDM

Cinéaste

Sung-A Yoon

Sung-A Yoon est une réalisatrice et une artiste franco-coréenne vivant à Bruxelles. Se jouant des formes et des genres, ses films se distinguent par un caractère hybride et une attention particulière portée sur le dispositif de mise en scène. Son travail emprunte autant à la démarche documentaire qu’aux codes de la fiction. Dans les années 2000, elle a réalisé une dizaine de vidéos principalement montrées dans le milieu de l’art contemporain. Son court métrage de fin d’études, Et dans mon cœur j'emporterai a été sélectionné en 2008 au Festival de Cannes, avant de circuler à l’international. En 2012, elle est partie en Corée du Sud à la recherche de son père absent et en a tiré son premier long métrage documentaire : Full of Missing Links. Overseas, son second, a été tourné aux Philippines avec des femmes formées au travail domestique. Le film a été primé plusieurs fois et a circulé dans de nombreux festivals internationaux. Sung-A Yoon développe actuellement son premier long métrage de fiction.